Il faut un événement Super Coupe du monde selon Novak Djokovic.

Nouveaux appels en faveur d’une fusion de l’ATP Cup et de la Coupe Davis

BRISBANE — Novak Djokovic et Rafael Nadal ont renouvelé jeudi leurs appels en faveur de la fusion de la Coupe Davis et de l’ATP Cup, qui débute vendredi.

«Il nous faut un événement Super Coupe du monde ou l’appellation que vous voulez», a déclaré Djokovic, conscient toutefois que l’objectif est plus envisageable à l’horizon 2022.

«Ça ne va pas se produire l’an prochain. Mais si les deux parties, l’ITF (Fédération internationale), organisatrice de la Coupe Davis, et l’ATP se réunissent très rapidement, cela peut se produire en 2022», a estimé le Serbe, qui dirige le Conseil des joueurs de l’ATP.

«J’espère que cela se fera parce qu’il est difficile aux joueurs du top niveau de s’engager dans les deux événements, a-t-il ajouté, soulignant que l’écart de six semaines entre les deux «n’aidait pas en termes de marketing et de valeur du tournoi».

Une inquiétude sur le timing partagée par Rafael Nadal: «C’est déroutant d’avoir deux coupes du monde de tennis en un mois. Ce n’est pas l’idéal pour notre sport, mais c’est ce qui est en place actuellement», a concédé le N.1 mondial depuis Perth.

Alors faut-il combiner les deux ? «Je pense que le tennis mérite quelque chose du genre», a répondu l’Espagnol.

Djokovic, qui prépare sa quête d’un 8e sacre à l’Open d’Australie, disputera son premier match de l’ATP Cup contre le Sud-Africain Kevin Anderson samedi à Brisbane alors que Nadal affrontera le Géorgien Nikoloz Basilashvili à Perth.