Félix Auger-Aliassime a mis deux heures et 31 minutes pour venir à bout de Stefano Travaglia.

Non sans peine, Auger-Aliassime l’emporte à Marseille

MARSEILLE — Félix Auger-Aliassime a travaillé d’arrache-pied, mais il est parvenu à vaincre l’Italien Stefano Travaglia 6-7 (3), 7-6 (6) et 6-3 au premier tour de l’Omnium de tennis 13 de Provence, mercredi.

Auger-Aliassime, 18e joueur mondial et septième tête de série du tournoi, a mis deux heures et 31 minutes pour venir à bout de Travaglia, le 85joueur au classement mondial de l’ATP. Le Québécois tente de rebondir après s’être incliné devant le Français Gaël Monfils en finale du tournoi de Rotterdam, aux Pays-Bas, dimanche dernier.

Auger-Aliassime affrontera au deuxième tour le Français Pierre-Hugues Herbert, qui a vaincu le Kazakh Mikhail Kukushkin 7-6 (4), 6-4.

Victoire de Pospisil

Un peu plus tôt mercredi, le Vancouvérois Vasek Pospisil a accédé aux quarts de finale après avoir vaincu son septième adversaire membre du top 60 mondial cette année. Pospisil, classé 98e au monde, a vaincu le Polonais Hubert Hurkacz 6-3, 6-4 au deuxième tour de ce tournoi en salle sur surface dure de la série ATP 250.

Le Canadien âgé de 29 ans a décoché neuf as et préservé les quatre balles de bris auxquelles il a été confronté. Il a remporté 80 % de ses points avec sa première balle, comparativement à 68 % pour Hurkacz, la huitième tête de série.

Pospisil connaît un mois du tonnerre jusqu’ici. Il a atteint la finale de l’Omnium Sud de France avant de surprendre le cinquième joueur mondial Daniil Medvedev la semaine dernière à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Lors des quarts de finale, Pospisil affrontera le Grec et deuxième tête de série Stefanos Tsitsipas, qui a vaincu le Suédois Mikael Ymer 6-1, 6-3.

Quant à Denis Shapovalov, de Richmond Hill, en Ontario, il s’est incliné avec son partenaire de jeu Rohan Bopanna 7-5, 6-7 (3) et 10-8 devant le Danois Frederik Nielsen et l’Allemand Tim Pütz en quarts de finale du double masculin.

Le tournoi de Shapovalov n’est cependant pas terminé puisqu’il a obtenu un laissez-passer pour le deuxième tour du tournoi en simple, où il y affrontera le Croate Marin Cilic.