Schmidhofer a remporté l'épreuve féminine de descente lors de la Coupe du monde de Lake Louise, samedi, alors que Shiffrin a signé la deuxième position.
Schmidhofer a remporté l'épreuve féminine de descente lors de la Coupe du monde de Lake Louise, samedi, alors que Shiffrin a signé la deuxième position.

Nicole Schmidhofer remporte l'épreuve de descente à Lake Louise

Donna Spencer
La Presse Canadienne
LAKE LOUISE — L'Autrichienne Nicole Schmidhofer et l'Américaine Mikaela Shiffrin ont fait un pas en avant dans leur tentative de défendre leur titre de la Coupe du monde.

Schmidhofer a remporté l'épreuve féminine de descente lors de la Coupe du monde de Lake Louise, samedi, alors que Shiffrin a signé la deuxième position.

L'Autrichienne avait gagné deux épreuves de descente à Lake Louise, il y a un an, mettant la table pour l'obtention de la couronne dans cette discipline.

Shiffrin est quant à elle la championne en titre du classement général, terminant régulièrement au premier rang lors des courses en slalom, en slalom géant et en super-G.

La piste albertaine a été profitable pour les deux athlètes, samedi. L'Italienne Francesca Marsaglia a pris la troisième place pour monter sur le podium en Coupe du monde pour une première fois en carrière.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a obtenu le meilleur résultat canadien grâce à une 26e position. Roni Remme, de Collingwood, en Ontario, a terminé 40e alors que la Torontoise Candace Crawford n'a pas conclu l'épreuve.

Schmidhofer a dévalé la pente en 1:49,92. Elle a été la seule skieuse à franchir la ligne d'arrivée sous la barre des 1:50.

L'Autrichienne de 30 ans était la neuvième femme à quitter le portillon et elle a dû attendre plusieurs minutes avant de voir si son résultat allait tenir le coup.

«C'était beaucoup de travail pour mes nerfs aujourd'hui, a-t-elle exprimé. J'étais très nerveuse quand j'ai vu Mikaela et Francesca. J'ai bien skié aujourd'hui et je suis de retour sur le podium. C'est ce que je recherche.»

La domination de Shiffrin dans les autres disciplines de ski ne se prolonge pas en descente. Elle a toutefois eu du succès à Lake Louise, gagnant sa première descente en carrière sur cette piste, il y a deux ans.

Classée 10e lors de la descente de vendredi, l'Américaine a signé la deuxième position grâce à un temps de 1:50,05. Il s'agissait de son meilleur résultat dans cette discipline depuis 2017.

«J'ai trouvé que j'avais beaucoup appris après la descente de vendredi, a déclaré Shiffrin. Mon objectif aujourd'hui était de tout faire de la même façon, mais d'être plus agressive. J'ai été en mesure de le faire et ç'a été ma plus grande victoire.»

Marsaglia a fait arrêter le chrono à 1:50,35.

«Je suis passée près d'un podium tellement de fois, a mentionné l'Italienne. C'est extraordinaire d'obtenir un podium ici parce que ce n'est pas une bonne piste pour ma façon de skier. Je suis une skieuse un peu plus technique.»

La skieuse et planchiste tchèque Ester Ledecka a causé la surprise, vendredi, lorsqu'elle a gagné la première descente de la saison. La course avait été retardée d'une heure et le tracé avait été raccourci en raison d'importantes chutes de neige qui s'étaient abattues sur la région. Le portillon de départ avait alors été déplacé plus bas sur la montagne.

L'épreuve de samedi s'est déroulée sur la totalité de la piste de trois kilomètres.

Le super-G chez les dames se tiendra dimanche.