Plusieurs fans de la Seleçao se sont réunis devant l'hôpital de Belo Horizonte, au Brésil, dans l'espoir d'obtenir les premières nouvelles concernant l'opération de Neymar, grande vedette de la sélection du pays.

Neymar opéré avec succès, son cas sera réévalué dans six semaines

BELO HORIZONTE — Neymar, le joueur le plus cher de l’histoire du soccer, a été opéré avec succès samedi du pied droit à Belo Horizonte, au Brésil, et un bilan sera réalisé dans six semaines pour évaluer sa date de retour à l’entraînement avec le Paris Saint-Germain (PSG).

L’opération, qui a duré 1h15, «a consisté en la pose d’une vis associée à une greffe mise au niveau de la lésion du cinquième métatarsien droit», ont annoncé le club parisien et la Fédération brésilienne de football.

Selon des membres de familles de patients de l’hôpital, l’opération a eu lieu au 16e étage de l’établissement, dont une aile entière a été privatisée pour «Ney». Pour qu’aucune information ne fuite vers l’extérieur, le personnel de l’hôpital a reçu un message lui interdisant d’utiliser les téléphones mobiles à proximité du joueur. 

Le pied le plus cher de la planète football est passé entre les mains du chirurgien Rodrigo Lasmar, médecin de la sélection brésilienne, accompagné du Français Gérard Saillant, célèbre pour avoir opéré le genou de l’ex-attaquant brésilien Ronaldo. Neymar doit sortir de l’hôpital dimanche dans la matinée.

«Le temps de récupération va dépendre de l’évolution du joueur. Dans six semaines, nous réaliserons une nouvelle évaluation», a affirmé le Dr Lasmar aux journalistes présents à l’hôpital. Il a tenu à préciser qu’il n’y avait «absolument aucune divergence» de diagnostic entre le PSG et la fédération brésilienne, «à la différence de ce qui a été écrit».

Il faisait référence à un article du journal français L’Équipe de samedi dans lequel une source proche du club accuse Rodrigo Lasmar d’avoir menti sur la vraie nature de la blessure, jeudi à son arrivée au Brésil. Le club avait évoqué la blessure de Neymar comme étant «une fissure» osseuse, tablant sur une indisponibilité de six à huit semaines, tandis que le chirurgien brésilien avait lui parlé d’une «fracture» nécessitant une période de deux à trois mois de repos.

Pour tenter de détendre un peu plus l’atmosphère, le professeur Saillant a aussi révélé que Neymar avait regardé le match du PSG contre Troyes (victoire 2-0) sur son lit d’hôpital.

Masques et barbecue

Plusieurs dizaines de fans se sont rendus devant l’établissement, la plupart en maillots jaune et vert de la Seleçao. «La Coupe du Monde commence ici, aujourd’hui. Avec cette opération, Lasmar est le meilleur joueur de la Seleçao en ce moment», a lancé Iago Coura, 24 ans. Iago et trois de ses amis sont venus avec des masques de Neymar et ont organisé un barbecue en son honneur devant l’hôpital.

Neymar «devrait passer deux à trois semaines sans pouvoir poser le pied par terre et devra ensuite marcher avec des béquilles. Une fois que la blessure est cicatrisée, il pourra commencer les séances de kiné pour bien récupérer les mouvements de ses chevilles et renforcer ses mollets», a expliqué José Luiz Runco, ancien médecin de la Seleçao, à qui le Dr Lasmar a succédé en 2014 à la tête du département médical de la fédération brésilienne.

S’il mettait trois mois à se récupérer, comme l’évoquait le Dr Lasmar jeudi, Neymar n’aurait qu’une quinzaine de jours pour retrouver la forme avant le premier match du Brésil en Coupe du monde, le 17 juin, contre la Suisse. «Neymar a la capacité de se rétablir assez vite parce qu’il est jeune et c’est un athlète de haut niveau. Il se blesse assez peu, mais quand ça arrive, ce sont souvent des blessures sérieuses», a expliqué Runco, qui l’a soigné avec le Dr Lasmar après la blessure au dos qui l’avait contraint à déclarer forfait après les quarts de finale du Mondial de 2014.