L'attaquant vedette Neymar est arrivé en grande pompe au centre d'entraînement de l'équipe brésilienne, lundi.

Neymar débarque au camp de la Selaçao

TERESOPOLIS — La préparation du Brésil pour le Mondial 2018 a débuté officiellement lundi, avec l’arrivée en grande pompe de l’attaquant vedette Neymar et de 11 autres joueurs au centre d’entraînement Granja Comary, à Teresopolis, près de Rio de Janeiro.

Fidèle à son image «bling-bling», le joueur le plus cher de l’histoire du football est arrivé en hélicoptère, peu avant midi, en compagnie de son coéquipier chez le Paris St-Germain, Thiago Silva, et de Douglas Costa et Renato Augusto.

En t-shirt et pantalon noir, lunettes de soleil et casquette blanche, il a retrouvé le défenseur parisien Marquinhos, le premier arrivé au quartier général de la Seleçao, ainsi que Fred, Filipe Luis, Danilo, Gabriel Jesus, Paulinho, Ederson et Fagner.

D’après la Fédération brésilienne (CBF), 17 joueurs en tout avaient rejoint le groupe lundi, cinq autres étant attendus plus tard dans la journée.

Ils seront vingt, mardi, Alisson (AS Rome), Philippe Coutinho (Barcelone) et Miranda (Inter Milan) ayant été autorisés à se présenter un jour plus tard pour avoir joué dimanche avec leurs clubs respectifs.

Mais la Seleçao ne sera au grand complet que le 28 mai, deux jours après la finale de la Ligue des champions, à laquelle participeront Roberto Firmino (Liverpool), Marcelo et Casemiro (Real Madrid).

Ils rejoindront leurs coéquipiers directement à Londres, où les Brésiliens poursuivent leur préparation la semaine prochaine avant de s’envoler en Russie.

«C’est un sentiment de joie, de reconnaissance du travail bien fait. Nous avons été sélectionnés pour représenter notre pays. C’est un honneur d’être ici à la Granja Comary pour jouer la Coupe du Monde», a déclaré Neymar dans une vidéo publiée sur le site de la CBF.

En uniforme pour les matchs amicaux

Les entraînements sur le terrain ne commenceront que mercredi, les deux premiers jours étant réservés aux examens médicaux et à la préparation physique dans la salle de musculation.

Les principales interrogations concernent Neymar : blessé au pied fin février, il n’a pas joué depuis bientôt trois mois, même s’il a repris l’entraînement avec ballon depuis huit jours avec le Paris St-Germain.

Tout le Brésil espère qu’il sera en forme pour les grands débuts de la Seleçao au Mondial, contre la Suisse, le 17 juin, à Rostov. Dans le groupe E, les quintuples champions du monde affronteront aussi le Costa Rica, le 22 juin à Saint-Pétersbourg, et la Serbie, le 27 à Moscou.

La semaine dernière, lors de l’annonce de la liste des 23 joueurs qui seront du voyage en Russie, le médecin de l’équipe brésilienne, Rodrigo Lasmar, a assuré que la vedette pourra disputer les matchs amicaux de préparation contre la Croatie, le 3 juin à Liverpool, et l’Autriche, le 10 juin à Vienne.

+

CIMAN DANS LA FORMATION PROVISOIRE BELGE

Le défenseur Laurent Ciman fait partie de la formation provisoire de la Belgique en prévision de la Coupe du monde de soccer, mais le milieu de terrain Radja Nainggolan en a été écarté malgré sa saison exceptionnelle avec l’AS Rome, demi-finaliste de la Ligue des champions.

Ciman, 32 ans, qui a déjà annoncé qu’il mettra fin à sa carrière internationale avec les Diables Rouges après le Mondial en Russie, n’est toutefois pas encore assuré de disputer le tournoi puisque l’entraîneur Roberto Martinez a présélectionné 28 joueurs. Il devra réduire ses effectifs à 23 joueurs au début du mois prochain.

L’ex-défenseur de l’Impact, évoluant aujourd’hui pour le Los Angeles FC en MLS, compte 19 sélections au sein de l’équipe belge depuis 2010. Il a notamment pris part à la Coupe du monde au Brésil en 2014.

La décision de Martinez de ne pas faire appel à Nainggolan en a surpris plusieurs. L’entraîneur entretient depuis longtemps une relation tendue avec son joueur, mais il a affirmé que c’est purement pour des raisons tactiques qu’il ne l’a pas sélectionné.

«Je ne pense pas que Radja soit un joueur à utiliser dans un rôle secondaire dans un long tournoi, a déclaré Martinez. Nous savons tous qu’il a un rôle très important au niveau des clubs et je ne pense pas que nous puissions lui assurer ça.»

Nainggolan, âgé de 30 ans, a annoncé sa retraite du football international presque immédiatement après. Il a fait 30 présences pour la Belgique et a disputé le championnat d’Europe en 2016 en France.  La Presse canadienne