Neymar est rentré à Paris lundi et a recommencé à s’entraîner avec le Paris Saint-Germain.

Neymar de retour, dans un climat lourd

PARIS — Il est de retour, dans un climat lourd : Neymar a retrouvé le PSG lundi, alors que son club l’attendait il y a une semaine et que les récents propos du crack sur la «remontada» font polémique.

«Il se présentera [lundi] au club», avait indiqué dimanche un membre de son service de presse. Le joueur le plus cher du monde (222 M EUR) «est arrivé lundi matin vers 9h10», a d’abord révélé RMC, pour une séance prévue à huis clos.

L’attaquant brésilien, qui arbore désormais une coupe de cheveux blond platine, a «pris un vol de São Paulo dimanche soir avant d’atterrir à Paris vers 7h30 lundi», selon ce média. Il était accompagné «de son photographe personnel et ami Gil Cebola» pour son retour au Camp des Loges, le centre d’entraînement du club dans les Yvelines, selon Le Parisien.

Le joueur s’est ensuite contenté de publier sur ses réseaux sociaux des photos de lui en train de faire différents exercices en salle, sous la supervision d’un membre de l’encadrement du PSG, avec la simple mention «retour à l’entraînement». Le club s’est également contenté de diffuser des clichés de sa vedette, en couleur et noir et blanc, au milieu de photos d’autres joueurs sur le terrain ou en salle.

Le joueur et le Paris SG s’affrontent par médias interposés depuis lundi dernier, date de la reprise de l’entraînement du club parisien, auquel Neymar ne s’était pas présenté.

L’entourage de la vedette avait justifié son absence par des engagements prévus de longue date, dont un tournoi de soccer à cinq au bénéfice de sa fondation, l’Institut Neymar, basée à Praia Grande (sud-est du Brésil), une situation que le club parisien avait déploré en promettant de «prendre les mesures appropriées».

Le joueur brésilien a ensuite multiplié samedi les clins d’œil en direction du FC Barcelone, où il espère revenir, allant jusqu’à réveiller le souvenir traumatisant de la «remontada» de 2017 dans un entretien accordé au site américain «Oh My Goal».

Des propos qui sonnent comme une provocation pour les supporteurs parisiens qui ont encore en travers de la gorge l’élimination de leur club en 8e de finale de la Ligue des Champions cette année-là après l’invraisemblable défaite 6-1 au Camp Nou. Neymar avait marqué deux buts et délivré une passe décisive sur l’ultime but du match retour dans le temps additionnel de la seconde demie.