Anne-Marie Comeau, Jessy Lacourse et Aurélie Dubé-Lavoie ont grimpé sur le podium au terme d’une chaude lutte à quatre, leur coéquipière Catherine Beauchemin finissant tout juste en quatrième place.

Nette domination du Rouge et Or en cross-country

Le Rouge et Or a complètement dominé les Championnats provinciaux de cross-country universitaire, samedi à Montréal, en remportant les bannières du RSEQ autant chez les hommes que les femmes, où les quatre fantastiques ont encore une fois mené la charge.

Il s’agit d’une huitième conquête québécoise d’affilée pour les garçons du Rouge et Or et d’un quatrième sacre en cinq ans pour les filles, qui ont raflé les quatre premières places à l’épreuve de 8 km.

Jessy Lacourse, Anne-Marie Comeau et Aurélie Dubé Lavoie ont grimpé sur le podium au terme d’une chaude lutte à quatre, leur coéquipière Catherine Beauchemin finissant tout juste en quatrième place. Mais Beauchemin n’a pas tout perdu, puisqu’elle a été nommée la recrue de l’année du RSEQ.

Chez les hommes, Jean-Simon Desgagnés l’a emporté devant son coéquipier Félix Lapointe-Pilote, celui-ci obtenant aussi le titre de recrue par excellence.

Évidemment, deux représentants de l’équipe de cross country du Rouge et Or sont les athlètes de l’année, soit Desgagnés chez les hommes et Lacourse chez les dames.

«Nos résultats ont été au-delà des attentes. Nous avons obtenu des victoires convaincantes, autant chez les hommes que les femmes. Ça promet pour les Nationaux dans deux semaines», soulignait l’entraîneur-chef de l’équipe, Félix-Antoine Lapointe.

Du côté féminin, il s’émerveillait de l’écart entre son équipe et les coureuses des autres formations. Si les quatre athlètes de l’UL ont terminé dans un rayon de 18 secondes les unes des autres, la première athlète d’une autre institution a mis 41 secondes de plus que celle ayant fini en quatrième place avant de franchir le fil d’arrivée.

Mais plus important encore, c’est l’émergence d’une cinquième équipière qui pourrait changer la donne aux Championnats canadiens, qui auront lieu à Kingston.

«On sait qu’on a un top 4 très fort avec Jessy, Anne-Marie, Amélie et Catherine. Mais comme on tient compte du résultat de cinq filles au cumulatif, ça nous prenait une autre bonne performance. Jade Bérubé a fini septième, ce fut une belle surprise pour nous. On a terminé 1-2-3-4-7, ce qui a donné une nette victoire. Aux Nationaux, ça nous prend une cinquième fille pour aspirer aux grands honneurs, et on l’a», notait Lapointe, qui a déjà fait connaître ses objectifs pour la finale canadienne, soit l’or chez les dames et un podium chez les hommes.

Il se réjouissait de la performance de Desgagnés, qui a montré qu’il pouvait suivre un athlète international de la trempe de Charles Philibert-Thiboutot, car la compétition masculine incluait aussi le réseau civil. Il a terminé à cinq secondes de l’ancien du Rouge et Or. «Ça promet vraiment pour Jean-Sébastien», soulignait Lapointe, qui est aussi le coach de Philibert-Thiboutot. Bref, une belle journée pour lui et son groupe!