Malgré sa défaite, tard vendredi soir contre Nick Kyrgios, Rafael Nadal était très heureux, lui qui trônera de nouveau au premier rang du classement de l'ATP après en avoir été délogé en juillet 2014.

Nadal «vraiment heureux» de redevenir numéro un

Malgré une défaite tard vendredi soir à Cincinnati, Rafael Nadal est remonté sur le trône de numéro un mondial. «Ce n'est pas un simple lot de consolation, c'est incroyable, c'est vraiment quelque chose de positif», a indiqué l'Espagnol après sa défaite (6-2 et 7-5) en quarts de finale contre l'Australien Nick Kyrgios.
«Repasser à la première place mondiale, trois ans plus tard est quelque chose de merveilleux, je suis vraiment heureux», a insisté Nadal, vainqueur en juin du tournoi de Roland-Garros pour la 10e fois de sa carrière.
Déjà assuré depuis lundi dernier et le forfait de son grand rival Roger Federer de redevenir no 1 mondial pour la première fois depuis juillet 2014, Nadal délogera officiellement lundi le Britannique Andy Murray. Et le Majorquin de 31 ans, veut faire honneur à son statut retrouvé lors des Internationaux des États-Unis (28 août au 10 septembre), dernier tournoi du Grand Chelem de l'année.
«Je veux montrer pourquoi je suis à cette place, je vais donner le meilleur de moi-même pour jouer à mon meilleur niveau à New York», a assuré Nadal, vainqueur à Flushing Meadows à deux reprises, en 2010 et 2013.
Ruan noir en hommage aux attentats
Comme ses compatriotes en lice à Cincinnati, Nadal portait sur sa tenue un ruban noir, en hommage aux victimes des attentats qui ont frappé Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, jeudi. «Ce qui s'est passé est terrible, tout le monde en Espagne est dévasté, moi y compris bien sûr. C'est une tragédie, ce sentiment qu'on n'est plus en sécurité nulle part, c'est terrible, c'est très triste.
«Je suis désolé de ce qui s'est passé pour les victimes, leurs familles et leurs proches, elles ont tout mon soutien, c'est le moment pour notre pays de se rassembler», a espéré Nadal.
Halep se rapproche du sommet
Les femmes pourraient également avoir une nouvelle reine aux Internationaux des États-Unis. Simona Halep s'est en effet approchée à une victoire du premier rang du classement de la WTA grâce à sa victoire de 6-2 et 6-1 contre Sloane Stephens en demi-finale du tournoi de Cincinnati, samedi.
Elle pourrait remplacer Karolina Pliskova au premier rang avec une victoire en finale face à l'Espagnole Garbine Muguruza, dimanche. «Je suis proche de la première place, si cela arrive dimanche tant mieux, sinon, je pense que j'aurais d'autres occasions plus tard», a constaté la Roumaine de 25 ans.
En quête de son 16e titre WTA et de son deuxième de l'année, Halep n'a jamais remporté un titre du Grand Chelem. «C'est un objectif d'être no 1, j'ai une grande chance d'y parvenir, mais à choisir, je préférerais gagner un titre du Grand Chelem», a assuré la finaliste du dernier Roland-Garros.