À leur 51e affrontement en carrière, la mobilité de Nadal s'est révélée cruciale dans sa victoire contre Novak Djokovic, qui tente toujours de retrouver la forme après avoir été ennuyé par une blessure récurrente au coude droit.

Nadal trop fort pour Djokovic

ROME — Rafael Nadal a été mis à l'épreuve en première manche avant de prendre le contrôle de la rencontre contre Novak Djokovic et de l'emporter 7-6 (4), 6-3 en demi-finales de l'Omnium d'Italie, samedi.

À leur 51e affrontement en carrière — mais leur premier en plus d'un an —, la mobilité de Nadal s'est révélée cruciale dans sa victoire contre le Serbe, qui tente toujours de retrouver la forme après avoir été ennuyé par une blessure récurrente au coude droit.

Nadal affrontera en finale le gagnant du match entre le champion en titre Alexander Zverev a rendez-vous avec Marin Cilic.

Plus tôt samedi, la championne en titre Elina Svitolina est de nouveau en finale, après avoir facilement pris la mesure de la 26e joueuse mondiale Anna Kontaveit 6-4, 6-3.

Svitolina, qui tentera de défendre un titre pour la troisième fois de sa carrière, affrontera la gagnante du duel entre la favorite Simona Halep ou la triple championne du tournoi de Rome, Maria Sharapova, en finale dimanche sur la terre battue du Foro Italico.

La quatrième tête de série n'a décoché que 18 coups gagnants, contre 24 pour Kontaveit, mais elle a commis moins de fautes directes qu'elle — 13 contre 20 —, au cours d'un duel qui s'est poursuivi pendant 74 minutes.

Halep et Sharapova s'affronteront un peu plus tard sous un soleil de plomb, dans la capitale italienne.

L'an dernier, Svitolina était venue de l'arrière pour vaincre Halep, après que la Roumaine se soit tordu la cheville.

Il s'agit du dernier tournoi d'envergure avant les Internationaux de France, qui commenceront le week-end prochain.