Rafael Nadal n'a eu besoin que de 82 minutes pour disposer du Canadien Denis Shapovalov à l'Omnium d'Italie, jeudi

Nadal malmène Shapovalov en Italie

ROME — Rafael Nadal n’a fait qu’une bouchée de Denis Shapovalov sur terre battue, jeudi à Rome. L’Espagnol n’a mis que 82 minutes pour venir à bout 6-4 et 6-1 de l’Ontarien de 19 ans.

Après sa victoire, Nadal a confirmé que Shapovalov serait l’un des joueurs les plus dangereux dans les années à venir. «Il n’a pas besoin de mes conseils. Il est bon partout. Il a juste besoin d’un peu de temps, mais peut-être même pas beaucoup. Il est prêt.»

«C’est un beau compliment venant d’une telle légende. J’ai vu pourquoi il était si dur à battre sur ce court. Ce qu’il fait sur cette surface depuis des années, c’est inhumain», a réagi Shapovalov, qui avait remporté son tout premier duel contre «Rafa» sur surface dure au troisième tour de la Coupe Rogers, l’été dernier à Montréal. 

Jeudi, le Canadien, qui a grimpé au 29e échelon mondial plus tôt cette semaine, a sauvé huit balles de bris lors de ses deux premiers jeux au service avant d’être finalement brisé en milieu de première manche. «Il a été très bon au service, et j’ai commis des erreurs en retour», a dit Nadal. «Je n’étais pas très à l’aise contre un gaucher aussi puissant, qui est très mobile de surcroît.»

Shapovalov a dû disputer trois sets à chacun de ses deux premiers matchs contre Tomas Berdych et Robin Haase. «Je n’étais pas complètement épuisé sur le terrain, mais je n’étais certainement pas dans ma meilleure condition physique», a-t-il reconnu. 

Le favori du tournoi n’a réussi que deux as contre Shapovalov, mais ce dernier a paru un peu plus brouillon qu’à l’habitude en commettant six doubles fautes. Il a également été incapable d’obtenir la moindre balle de bris et n’a préservé que neuf des 13 qu’il lui a offertes.

Nadal tente de retourner au premier rang mondial cette semaine. Il remplacera le Suisse Roger Federer au sommet de l’échiquier mondial s’il gagne un huitième titre en carrière dans la capitaine italienne.