Le numéro deux mondial Rafael Nadal et les sept têtes de série suivantes bénéficient d’une exemption pour le premier tour à la Coupe Rogers de Montréal.

Nadal le favori à la Coupe Rogers 

L’Espagnol Rafael Nadal sera le favori à la Coupe Rogers de Montréal, a annoncé Tennis Canada après avoir pris en compte la mise à jour du classement officiel de l’ATP lundi matin.

Nadal, le numéro 2 mondial, et les sept têtes de série suivantes bénéficieront aussi d’une exemption pour le premier tour.

«Rafa» convoitera un cinquième titre en carrière à la Coupe Rogers, et il tentera du même coup de défendre son titre acquis l’an dernier à Toronto.

L’Autrichien Dominic Thiem, qui occupe le quatrième échelon du classement, sera la deuxième tête de série à la suite du retrait de Novak Djokovic et de Roger Federer. L’Allemand Alexander Zverev, champion du volet masculin à Montréal en 2017, sera pour sa part la troisième tête de série. Aucun Canadien ne figure parmi les 16 premières têtes de série.

«Cette année, nous aurons également la chance de voir à l’œuvre plusieurs de nos joueurs canadiens», a déclaré le directeur de la Coupe Rogers de Montréal Eugène Lapierre, en référence à Milos Raonic, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov.

Ashleigh Barty

Chez les dames, la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty sera la favorite de la Coupe Rogers de Toronto.

L’Australienne participera à son deuxième tournoi seulement en tant que numéro 1 mondiale, après avoir notamment conquis son premier titre majeur en carrière aux Internationaux de France en juin. Elle avait atteint les quarts de finale à la Coupe Rogers de Montréal l’an dernier, en plus d’avoir été sacrée championne en double.

La Japonaise Naomi Osaka et la Tchèque Karolina Pliskova seront les deux têtes de série suivantes. Aucune représentante du Canada ne fait partie des 16 premières têtes de série du tournoi torontois. Le tirage officiel des tableaux principaux des deux tournois, qui déterminera les affrontements de la semaine, se fera vendredi.  

+

EUGENIE SE FAIT CORRIGER 6-1, 6-2 PAR LAUREN DAVIS À WASHINGTON

WASHINGTON — Deux des quatre Canadiens inscrits à l’Omnium de tennis Citi de Washington ont subi l’élimination au premier tour lundi, dont la Québécoise Eugenie Bouchard.

Seule représentante de l’unifolié dans le tableau du simple féminin, Bouchard n’a pas fait le poids devant l’Américaine Lauren Davis, qui l’a emporté 6-1, 6-2 en une heure.

Bouchard, qui a glissé au 114e rang du classement de la WTA, a donc perdu un huitième match consécutif. Sa dernière victoire remonte au 17 février dernier, en première ronde du tournoi de Dubai.

Bouchard avait pourtant bien amorcé son duel contre Davis, 75e joueuse mondiale, en inscrivant les trois premiers points de l’affrontement au service de l’Américaine. La Montréalaise a cependant été incapable de convertir une seule de ces trois balles de bris, ni une quatrième, lors du même jeu.

Le reste du match, Bouchard n’a eu aucune autre opportunité de bris. Elle a ensuite perdu son service deux fois en première manche, et deux autres fois lors du deuxième set.

Schnur éliminé

Plus tôt en journée, Brayden Schnur avait offert une plus vive opposition au vétéran français Jo-Wilfried Tsonga, qui l’a tout de même emporté 6-4, 7-6 (2).

Issu des qualifications, Schnur, 99e joueur mondial, a été incapable de provoquer une seule balle de bris pendant l’affrontement. Le seul bris du match, en faveur de Tsonga, a été réalisé au septième jeu du premier set.

Lors du bris d’égalité, Tsonga a gagné les quatre premiers points avant de voir Schnur réduire son avance de moitié. Au retour du changement de côtés, le Français de 34 ans, détenteur du 70e rang au classement mondial, a remporté les trois points suivants dont deux au service du Canadien.

En deuxième ronde, Tsonga croisera le fer avec le Russe Karen Khachanov, deuxième tête de série et huitième joueur mondial.

Chez les hommes, Milos Raonic et Félix Auger Aliassime, respectivement huitième et neuvième têtes de série, bénéficient de laissez-passer leur donnant accès directement au second tour. Ils disputeront leur premier match mercredi.  La Presse canadienne

+

SHARAPOVA ET VENUS «INVITÉES» À CINCINNATI

Les anciennes numéro 1 mondiales Maria Sharapova et Venus Williams ont reçu lundi une invitation pour participer au tournoi WTA de Cincinnati (du 12 au 18 août), épreuve sur dur, et de préparation aux Internationaux des États-Unis.

«Maria et Venus sont deux des plus grandes championnes de l’histoire du tennis, a expliqué le directeur du tournoi Andre Silva. Nous sommes impatients de les voir rejoindre notre tableau de classe mondiale.»

Maria Sharapova, âgée de 32 ans et sacrée à cinq reprises en grand chelem, mais actuellement 81e joueuse mondiale, a été écartée des courts plus de quatre mois à cause d’une blessure à une épaule. Elle était revenue lors de la saison sur gazon, mais a dû abandonner au troisième set de son premier tour à Wimbledon.

Septième présence

De son côté, Venus Williams, 39 ans et sept titres majeurs au palmarès, est 51e joueuse mondiale. Elle participera pour la septième fois au tournoi de Cincinnati, où sa meilleure performance était une demi-finale en 2012.

Couronnée à cinq reprises à Wimbledon, l’aînée des sœurs Williams avait été sortie au premier tour par sa compatriote Corie «Coco» Gauff, une qualifiée de 15 ans.  AFP

+

MURRAY «TOUT PROCHE» D'UN RETOUR EN SIMPLE

Andy Murray (à droite) joue en double avec son frère Jamie.

Le Britannique Andy Murray a affirmé, lundi à Washington, qu’il était «tout proche» de pouvoir jouer de nouveau des matchs en simple et que le «meilleur scénario» pouvait être son retour à Cincinnati dans deux semaines.

«Je jouerai en simple aussitôt que je me sentirai prêt. Je vais m’entraîner en simple et continuer à jouer en double, et je verrai semaine après semaine. Et je suivrai ce chemin jusqu’à ce que je me sente prêt», a déclaré l’Écossais âgé de 32 ans, qui n’a disputé que des matchs de double depuis son retour d’une opération à la hanche en janvier.

Pour ses retrouvailles avec la compétition, au Queen’s, il avait remporté le titre du double, associé à l’Espagnol Feliciano Lopez, en juin.

Le triple lauréat en grand chelem n’avait pas brillé en double messieurs à Eastbourne et à Wimbledon, mais avait atteint le troisième tour au All England Club avec Serena Williams en double mixte.

«Le meilleur scénario possible serait Cincinnati. Si je n’y suis pas, alors je devrai probablement attendre jusqu’après l’US Open. Je n’aimerais pas non plus que mon premier match de simple soit disputé au meilleur des cinq sets», a ajouté Murray, associé à son frère Jamie en double à Washington, et au Canada la semaine prochaine.  AFP