Rafael Nadal a eu recours à un temps d’arrêt médical, lors de la quatrième manche, à 4-1 Cilic, puis un autre à la fin du set. Il a par la suite décidé d’abandonner quelques jeux plus tard.

Nadal doit abandonner face à Cilic

MELBOURNE, Australie — Blessé et éprouvant visiblement beaucoup de difficultés, Rafael Nadal a été contraint à l’abandon au cinquième set de son quart de finale des Internationaux d’Australie face à Marin Cilic, mardi.

Le favori du tableau masculin a sauvé cinq balles de bris dans le dernier jeu avant que Cilic ne prenne finalement son service. L’homme aux 16 titres du Grand Chelem est ensuite allé serrer la main de l’arbitre et de son adversaire, avant de violemment lancer son bandeau dans son sac.

Cilic, tête de série no 6, a atteint une première demi-finale en Australie depuis 2010 avec un pointage de 3-6, 6-3, 6-7 (5), 6-2, 2-0. Il retrouvera dans le carré d’as le Britannique Kyle Edmund. La 49e raquette mondiale a surpris la troisième tête de série Grigor Dimitrov 6-4, 3-6, 6-3, 6-4 pour atteindre les demi-finales d’un majeur pour la première fois de sa carrière.

«Une performance incroyable de notre part, mais une terrible malchance pour Rafa», a indiqué Cilic, qui n’avait inscrit qu’une seule victoire en six affrontements contre Nadal. C’est très malheureux que son tournoi se termine de cette façon.»

C’est la deuxième fois que Nadal doit abdiquer en quarts à Melbourne. La première fois, en 2010, avait été face à Andy Murray.

Il dit avoir ressenti des douleurs à la cuisse au troisième set, mais qu’il a été capable d’en faire fi. Dans la manche suivante, en pourchassant un amorti, la douleur s’est accentuée. Il a eu recours à un temps d’arrêt médical à 4-1 Cilic, puis un autre à la fin du set.

Après que Cilic eut brisé son service, le joueur de 31 ans a abdiqué.

«Ce sont des moments difficiles et ce n’est pas la première fois que ça se produit ici, a noté Nadal. Je suis une personne positive, mais aujourd’hui, il s’agit d’une opportunité perdue d’atteindre les demi-finales et de lutter pour un titre qui est important pour moi. C’est très difficile à accepter.»

Il y a une limite à ce peut endurer un être humain et Nadal a trouvé la sienne. «Les gens qui dirigent ce circuit devraient réfléchir à ce qui se passe. Il y a trop de joueurs qui se blessent», a déclaré Nadal, qui boitait et grimaçait toujours pendant sa conférence de presse. «Peut-être devraient-ils songer un peu à la santé des joueurs. Je ne sais pas ce qui va arriver si on continue de jouer sur ces surfaces très, très dures.»

Kerber expéditive

Chez les dames, Angelique Kerber a réglé le cas de Madison Keys en 51 minutes, mercredi, atteignant les demi-finales en vertu d’un gain de 6-1, 6-2. Invaincue en 14 matchs en 2018, l’Allemande a infligé six bris à l’Américaine, portant sa fiche contre elle à 7-1. Actuellement 16e à la WTA, Kerber va réintégrer le top 10 lors du prochain classement. Elle a célébré ses 30 ans, jeudi dernier.

Mardi, Elise Mertens avait causé la surprise en éliminant la quatrième tête de série Elina Svitolina 6-4, 6-0 pour passer en demi-finales. La Belge, 27e raquette mondiale, a ainsi porté sa série de victoires à 10.

Mertens, première représentante de la Belgique à passer dans le carré d’as du premier majeur de la saison depuis Kim Clijsters, en 2012, affrontera la deuxième favorite, la Danoise Caroline Wozniacki, tombeuse de l’Espagnole Carla Suarez Navarro 6-0, 6-7 (3), 6-2.

+

COUPE DAVIS: SHAPOVALOV MÈNERA LE CANADA CONTRE LA CROATIE

TORONTO — Denis Shapovalov, Vasek Pospisil, Peter Polansky et Daniel Nestor ont été choisis par le nouveau capitaine de l’équipe canadienne Frank Dancevic pour affronter la Croatie lors de la rencontre de premier tour du Groupe mondial de la Coupe Davis, qui sera présentée du 2 au 4 février, à Osijek.

Le capitaine croate Zeljko Krajan s’est quant à lui tourné vers la sixième raquette mondiale Marin Cilic, Borna Coric (46e), Viktor Galovic (179e) et Ivan Dodig, cinquième meilleur joueur mondial de double, ainsi que Franko Skugor (41e en double).

Shapovalov en sera à sa quatrième rencontre de la Coupe Davis. Âgé de 18 ans, il vient de participer au deuxième tour des Internationaux d’Australie. Présentement 50e au monde, il a inscrit deux victoires face à l’Inde lors de la rencontre de barrage du Groupe mondial de la Coupe Davis, l’automne dernier, pour permettre au Canada de conserver sa place parmi le top 16.

Pospisil a été un des piliers de l’équipe canadienne au cours des dernières années. Le joueur de 27 ans possède une fiche de 17 victoires et 14 défaites à la Coupe Davis et est membre de l’équipe canadienne depuis 2011. Il pointe actuellement au 105e échelon.

Polansky participera à la Coupe Davis pour la 12e fois. L’Ontarien âgé de 29 ans faisait partie de l’équipe qui avait affronté la Grande-Bretagne l’an dernier, mais n’avait pas disputé de match. Polansky occupe présentement le 139e rang mondial.

Nestor, membre le plus fidèle de l’histoire de l’équipe canadienne de la Coupe Davis, en sera à sa 52e rencontre depuis ses débuts en 1992. Il est le détenteur de plusieurs records de l’équipe, notamment pour le plus grand nombre d’années de participation (25), le plus grand nombre de rencontres disputées (51) et le plus grand nombre de victoires (48). Nestor, qui a célébré son 45e anniversaire en 2017, occupe actuellement le 55e échelon du classement du double.

Le Canada affrontera la Croatie pour la première fois de l’histoire de la Coupe Davis. La Croatie sera la tête de série de cette rencontre en vertu de son cinquième rang au classement de la Coupe Davis, tandis que le Canada est 15e. Le gagnant de cet affrontement accèdera aux quarts de finale. Le perdant devra disputer une rencontre de barrage pour assurer sa place dans le Groupe mondial en 2019. La Presse canadienne

+

SERENA WILLIAMS DE RETOUR EN FÉVRIER

Serena Williams fera son retour officiel à l’occasion du premier tour de la Fed Cup, le mois prochain. Les Américaines vont alors se mesurer aux Néerlandaises. Williams n’a pas disputé un vrai match depuis Melbourne en janvier 2017, y méritant le 23e titre de sa carrière en Grand Chelem. Le 1er septembre, elle a donné naissance à une fille, Alexis. Le 30 décembre, à Abu Dhabi, Williams a disputé un match amical contre Jelena Ostapenko, qui a gagné 6-2, 3-6, 10-5.  Associated Press