Le héros du match de jeudi, Mike Moustakas, a poussé Christian Yelich au marbre à l'aide d'un simple en 10e manche.

Moustakas donne la victoire aux Brewers en dixième

MILWAUKEE — Après avoir laissé filer une avance de deux points en 9e manche, les Brewers se sont ressaisis en 10e manche pour l’emporter 3-2 et prendre les devants 1-0 dans leur série de division contre les Rockies du Colorado, jeudi à Milwaukee.

Les Brewers, qui participent aux séries pour une première fois depuis 2011, ont gagné un neuvième match de suite si on remonte à la fin de la saison. Et Christian Yelich a encore été une fois un des principaux artisans de cette victoire.

Yelich a frappé un circuit de deux points en troisième manche et il a amorcé la 10e manche en soutirant un but sur balles à Adam Ottavino. Il s’est rendu au deuxième coussin après un mauvais lancer et il a croisé le marbre quand Mike Moustakas a déposé la balle à l’entre-champ droit.

«Tout le monde sait que je lance beaucoup de balles glissantes. Je voulais que mon tir soit un peu plus haut», a expliqué Ottavino. «J’imagine que j’ai mal deviné ce qu’il allait anticiper.»

«Vous voulez simplement calmer le jeu, trouver un moyen de provoquer quelque chose, mettre de la pression sur l’autre équipe», a dit Yelich, parlant comme un joueur qui est déjà passé par-là, même si ce n’est pas le cas. Et “Moose“ a trouvé le moyen de jouer les héros à la fin.»

L’expérience de «Moose»

La foule scandait d’ailleurs «Moose», le surnom de Moustakas, lorsque les joueurs célébraient sur le terrain. C’était exactement cette situation que les Brewers avaient en tête lorsqu’ils ont fait l’acquisition du joueur de troisième but des Royals de Kansas City. Sélectionné deux fois au Match des étoiles, il a produit 15 points en 31 parties éliminatoires avec les Royals.

«Le fait d’avoir joué en séries il y a quelques années m’aide certainement», a reconnu Moustakas.

Quant à Yelich, un très sérieux candidat pour le titre du joueur le plus utile de la Nationale, il continue sur sa lancée, lui qui est passé près de remporter la Triple couronne cette saison. À ses débuts en séries, il a placé deux balles en lieu sûr, il est venu marquer deux fois et il a volé un but.

De retour en séries pour une première fois en sept campagnes, les Brewers pourraient bien être dans la danse pendant quelques semaines de la façon dont Yelich accumule les coups sûrs. Il a maintenu une moyenne au bâton de ,367 depuis la pause du Match des étoiles. Milwaukee a fait son acquisition des Marlins de Miami pendant la saison morte.

Les Rockies, qui frappent beaucoup de circuits, éprouvent des difficultés à trouver leur rythme. Ils avaient malgré tout vaincu les Cubs de Chicago 2-1 en 13 manches lors du duel éliminatoire de la Nationale, mardi soir, au Wrigley Field.

Jeudi, les Rockies ont réussi un seul coup sûr en 23 apparitions au marbre contre Josh Hader lors des huit premières manches et ils ont été retirés 10 fois au bâton. Jeremy Jeffress leur a toutefois accordé trois simples consécutifs pour amorcer la neuvième.

Le deuxième affrontement aura lieu vendredi (16h15), à Milwaukee. Tyler Anderson obtiendra le départ pour les Rockies, alors que Jhoulys Chacin sera le partant des Brewers.