Collin Morikawa, passé professionnel l’an passé décroche un titre majeur à seulement 23 ans, comme seuls l’ont fait avant lui Jack Nicklaus, Tiger Woods et Rory McIlroy.
Collin Morikawa, passé professionnel l’an passé décroche un titre majeur à seulement 23 ans, comme seuls l’ont fait avant lui Jack Nicklaus, Tiger Woods et Rory McIlroy.

Morikawa gagne le Championnat de la PGA avec éclat 

Associated Press
SAN FRANCISCO - On se souviendra de ce coup comme un des meilleurs sous pression sans qu’une foule sur place en soit témoin. Il aura malgré tout permis à Collin Morikawa de remporter le Championnat de la PGA, dimanche.

Faisant face à une normale-4 de 294 verges au 16e fanion, Morikawa a effectué un spectaculaire coup de départ et sa balle s’est arrêtée à sept pieds du trou. Le Californien de 23 ans a inscrit un aigle et le reste fait partie de l’histoire.

Il s’agissait du premier tournoi majeur tenu sans spectateurs.

«J’espérais un bond très favorable de la balle et je l’ai eu, a déclaré le vainqueur. J’ai également réussi un bon coup roulé et c’est pourquoi je suis ici.»

Morikawa a remis une carte de 64 (-6), ce qui constitue la ronde finale la plus basse pour le vainqueur du Championnat de la PGA en 25 ans. Il a conclu l’événement avec un pointage cumulatif de -13.

Dustin Johnson n’a pas été en mesure d’établir son rythme et il a joué 68. Johnson a partagé la deuxième place avec Paul Casey (66), à deux coups du champion.

Morikawa faisait partie d’un groupe de sept golfeurs à égalité au premier rang lors du neuf de retour du parcours de Harding Park. Il a pris les devants après avoir calé une approche sur une distance de 40 pieds au 14e trou.

La pandémie de COVID-19 a d’abord déplacé le Championnat de la PGA du mois de mai au mois d’août et le tournoi ne pouvait avoir lieu que si aucun spectateur n’était admis. Il y a malgré tout une personne qui n’oubliera pas ce qu’il a vu.

Casey venait de réussir un oiselet au 16e trou pour égaler Morikawa au sommet quand il a jeté un coup d’oeil derrière lui sur le 17e tertre. Il a vu la balle rouler vers la coupe et s’arrêter à quelques pieds.

«Quel coup, a simplement dit Casey. Il n’y a rien d’autre à faire que lever son chapeau. Collin faisait face à un défi et il l’a relevé. C’est ce que font les champions.»

Il y a un an, Morikawa complétait son baccalauréat à l’Université California. Il compte maintenant trois victoires sur le circuit de la PGA, dont une en tournoi majeur, ayant le meilleur aux dépens de très bons golfeurs de renommée mondiale.

Cinq golfeurs ont terminé à égalité au quatrième échelon, à -10.

Brooks Koepka, le double champion en titre du tournoi, a connu une ronde finale difficile. Il a commis six bogueys pour ramener une carte de 74. Koepka a glissé jusqu’en 29e position, à -3.

«C’est ma première mauvaise ronde en tournoi majeur depuis un bon bout», a exprimé Koepka, ajoutant qu’il a passé le dernier neuf à encourager Casey dans sa tentative de l’emporter.

Tiger Woods très loin 

Tiger Woods était quant à lui très loin des meneurs avant même d’amorcer sa journée. Woods a bouclé le parcours en 67 coups et il a pu grimper à égalité au 37e rang, à -1.

Les Canadiens Adam Hadwin (73) et Mackenzie Hughes (72) ont terminé à égalité au 58e échelon, à +2.