Mookie Betts a été choisi joueur par excellence de l’Américaine en 2018 après avoir mené les Majeures avec une moyenne offensive de ,346 et 129 points marqués, en plus de frapper 32 circuits et produire 80 points. Betts a aussi été sélectionné quatre fois pour le match des étoiles et remporté quatre gants d’or.

Mookie Betts touche le gros lot à Boston

Le voltigeur Mookie Betts a accepté une offre d’un an et 27 millions $US de la part des Red Sox de Boston, le plus important contrat d’une saison pour un joueur admissible à l’arbitrage salarial.

Les équipes et les joueurs qui ne se sont pas entendus ont jusqu’à vendredi pour présenter leurs offres.

L’entente de Betts a relégué au second plan celle d’un an et 26 millions $ signée l’hiver dernier par le troisième-but des Rockies du Colorado Nolan Arenado, qui a pavé la voie pour les négociations menant à un contrat de huit ans et 260 millions $.

Il a été choisi joueur par excellence de l’Américaine en 2018 après avoir mené les Majeures avec une moyenne offensive de ,346 et 129 points marqués, en plus de frapper 32 circuits et produire 80 points. Betts a aussi été sélectionné quatre fois pour le match des étoiles et remporté quatre gants d’or. Il sera admissible à l’autonomie complète après la saison 2020.

En 2019, il a maintenu une moyenne de ,295 avec 29 circuits et 80 points produits.

Les Red Sox se sont aussi entendus avec le voltigeur Jackie Bradley fils pour 11 millions $, s’assurant ainsi de compter sur deux de ses plus grandes vedettes en 2020.

Bradley est reconnu pour son jeu spectaculaire en défense, mais son coup de bâton laisse à désirer. S’il a mené l’Américaine pour les retraits et les assistances en 2019, il n’a frappé que pour ,225/,317/,421 avec 21 circuits et 62 points produits.

Bryant signe à Chicago

À Chicago, les Cubs se sont entendus avec leur troisième-but Kris Bryant pour une saison et 18,6 millions $. Il s’agit d’une augmentation significative pour Bryant, qui évite l’arbitrage après avoir touché 12,9 millions $ en 2019.

Joueur par excellence de la Nationale en 2016, Bryant a rebondi après une saison minée par les blessures en frappant pour ,282 avec 31 circuits et 77 points produits.

Syndergaard sous contrat

Les Mets de New York et Noah Syndergaard ont évité l’arbitrage en convenant d’un contrat de 9,7 millions $.

Syndergaard vient de connaître une saison décevante avec une fiche de 10-8, une moyenne de points mérités de 4,28 et 202 retraits sur des prises en 197 manches et deux tiers.

Sélectionné au match des étoiles en 2016, Syndergaard a une fiche de 47-30 en carrière, avec une m.p.m. de 3,31. Il pourra devenir joueur autonome après la saison 2021.

Six signatures à Atlanta

Les Braves ont conclu des attentes avec six joueurs admissibles à l’arbitrage, dont le lanceur Mike Foltynewicz.

Foltynewicz (8-6, 4,54 en 2019) a accepté une offre de 6,425 millions $ des Braves.

L’arrêt-court Dansby Swanson (3,15 M $) et le voltigeur Adam Duvall (3,25 M $) font partie des joueurs mis sous contrat vendredi.

Bauer obtient 17,5 millions

Après avoir vaincu les Indians de Cleveland en arbitrage au cours des deux dernières années, le partant Trevor Bauer s’est entendu avec les Reds de Cincinnati avant de passer devant un arbitre cette fois.

Le droitier, acquis des Indians en juillet, a paraphé une entente de 17,5 millions $ pour 2020. Il a touché 13 millions $ l’an dernier.

Il a obtenu cette augmentation de salaire même si ses 13 défaites la saison dernière ont constitué son plus haut total en carrière et que sa m.p.m. de 4,48 est la deuxième plus élevée de sa carrière pour une saison complète. Bauer a remporté 11 victoires en 2019.

À Toronto

Les Blue Jays ont évité l’arbitrage avec trois joueurs, mettant sous contrat le joueur de champ intérieur Brandon Drury, le releveur droitier Ken Giles et le partant droitier Matt Shoemaker.

Des trois, Giles a obtenu le contrat le plus lucratif, soit 9,6 millions $. En seulement 53 manches avec les Jays la saison dernière, le lanceur de 29 ans a sauvegardé 23 matchs et conservé une m.p.m. de 1,87.

Drury touchera 2,05 millions $, tandis que Shoemaker a accepté une offre de 4,2 millions $. Shoemaker n’a effectué que cinq départs avant de rater le reste de la saison 2019 en raison d’une déchirure ligamentaire au genou.