À 19 ans, Joe Veleno est l’un des six joueurs de l’équipe de la dernière édition qui a terminé sixième à Vancouver et Victoria. Un an plus jeune que la majorité de ses coéquipiers aux championnat junior de 2019, Veleno avait un rôle de soutien.

Mondial junior: Joe Veleno regarde bien en avant

PLYMOUTH, Mich. — Joe Veleno avait inscrit 16 buts et 52 points en 41 matchs avec son équipe midget AAA, en 2014-15. Il se sentait prêt pour un grand bond en avant.

Hockey Canada a accepté, accordant à Veleno un statut exceptionnel — une première dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec — et ouvrant la voie à ce que le joueur de 15 ans soit choisi au premier rang, par les Sea Dogs de Saint John.

Veleno a rejoint un groupe sélect comprenant John Tavares, Aaron Ekblad et Connor McDavid en rapport à être autorisé à jouer dans le junior majeur 12 mois plus tôt que le reste de son groupe d’âge.

Certains ont sourcillé car le centre, alors que le plus jeune dans son équipe midget, n’avait même pas mené le club pour les points et ne comptait par sur un gabarit bien imposant, à six pieds et 168 livres.

Veleno allait relever le défi de front, mais les choses ne se sont pas tout à fait déroulées comme prévu.

Veleno a inscrit 43 points en 62 matchs en tant que recrue et 40 points en 45 matchs à sa deuxième campagne. Il a aidé les Sea Dogs à se rendre à la Coupe Memorial en 2017, mais il a été échangé aux Voltigueurs de Drummondville au mois de décembre suivant, contre cinq choix au repêchage.

Il a cumulé 79 points en 64 matchs en 2017-2018 et a finalement commencé à dominer la saison dernière avec 42 buts et 104 points en 59 rencontres, aidant les Voltigeurs à se rendre en demi-finales du circuit Courteau.

«Je me demande moi-même si j’aurais dû avoir le feu vert ou non, mentionne Veleno à propos du lobbying pour jouer à 15 ans. Mais à la fin de la journée, c’était une décision que j’ai prise à ce moment-là. J’essaie de ne pas trop regarder en arrière. J’essaie juste de me concentrer sur là où j’en suis actuellement.»

Veleno, de Kirkland, et 36 autres jeunes joueurs participent à un événement estival de Hockey Canada, en banlieue de Detroit. Le Canada se prépare pour le championnat mondial de hockey junior 2020 avec une série d’entraînements et de matches hors-concours.

Un des six vétérans

À 19 ans, Veleno est l’un des six joueurs de l’équipe de la dernière édition qui a terminé sixième à Vancouver et Victoria.

Un an plus jeune que la majorité de ses coéquipiers aux championnat junior de 2019, Veleno avait un rôle de soutien, ce qui n’est pas évident.

«Ce n’est jamais facile, a déclaré Veleno, qui a récolté deux aides en cinq matches. Les entraîneurs ont ressenti le besoin de mettre d’autres joueurs sur la glace. C’est leur décision, mais mon objectif était simplement de donner le meilleur de moi-même. Mon attitude et mon éthique de travail, ça, ce sont des choses que je peux contrôler.»

Dans cet esprit, Veleno pourrait être vu comme un leader en République tchèque, à compter du 26 décembre.

«Je suis passé par là, dit Veleno, choisi 30e lors du repêchage de la LNH en 2018, par Detroit. Je connais la plupart des joueurs. C’est facile de bien s’entendre.»

Hockey Canada s’attend à de belles réussites de Veleno, qui affiche maintenant six pieds un et 191 livres.

«Il a beaucoup contribué lors des niveaux d’âge précédents, a confié Shawn Bullock, le directeur des équipes masculines. Il a été efficace lors du dernier tournoi. Il doit maintenant faire un pas de plus.»

Lors du premier match du Canada à cette vitrine estivale au Michigan, une victoire de 4-1 face aux États-Unis, Veleno a inscrit un but et une aide.

Il jouait avec Alexis Lafrenière — qui pourrait être le premier choix lors du repêchage de la LNH en 2020 — et Kirby Dach, choisi troisième au total en juin, par Chicago.

«Ces deux joueurs ont un talent extraordinaire, a dit Veleno, qui devrait évoluer dans la Ligue américaine en 2019-20. C’est très plaisant.»