Tout juste rappelé des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, le jeune gardien Kevyn Brassard a participé à l’entraînement des Remparts, mardi matin.

Moins grave que prévu pour Dereck Baribeau

Le gardien numéro un des Remparts, Dereck Baribeau, pourrait finalement ne pas trop rater de matchs. Sa blessure à la main est moins grave que prévu et il pourrait être devant le filet dès jeudi s’il peut insérer une orthèse dans sa mitaine.

Baribeau s’est blessé à la main quand il a posé un geste de frustration après avoir été retiré du match contre le Drakkar de Baie-Comeau, vendredi. Tout juste rappelé des Riverains du Collège Charles-Lemoyne (midget AAA), le jeune Kevyn Brassard était d’ailleurs à l’entraînement mardi matin en compagnie du substitut Anthony Morrone. Pendant ce temps, Baribeau subissait des examens médicaux afin de préciser la teneur de sa blessure.

«Fracture du boxeur» 

Finalement, les nouvelles étaient meilleures que ce qu’espérait la direction des Remparts. «Dereck a une blessure au cinquième métacarpe. Ils appellent ça la “fracture du boxeur” et c’est quelque chose qui guérit bien s’il ne fait pas le fou», a expliqué le thérapeute athlétique Steve Bélanger après l’entraînement de l’équipe au Pavillon de la Jeunesse.

L’entraîneur-chef Patrick Roy semblait plutôt soulagé lui aussi. «Ça a pris le bon côté... Il s’agit d’une légère fracture à la main, mais le poignet n’est pas touché, contrairement à ce qu’on craignait. Il pourrait même jouer jeudi [contre les Saguenéens à Chicoutimi] s’il est capable de le faire avec une orthèse dans sa mitaine.»

Malgré tout, Roy dit être satisfait d’avoir pu voir à l’œuvre le jeune Brassard à l’entraînement. «Il s’est bien développé. Charles-Lemoyne fait du bon travail avec lui. On devrait aussi pouvoir donner du millage à Anthony même si on préfère de beaucoup avoir Dereck devant le filet», a-t-il enchaîné.

Morrone pourrait être envoyé dans la mêlée jeudi à Chicoutimi et Roy a assuré qu’il lui confierait le filet samedi, contre l’Armada à Blainville-Boisbriand. Le gardien de 19 ans est originaire de Mirabel, à quelques kilomètres de là. Quant à Brassard, il pourrait vite retourner avec les Riverains si Baribeau reçoit l’autorisation de revêtir l’équipement. 

«Moi, je voyais le pire, alors pour nous, c’est une bonne nouvelle. On verra comment se développera la situation avec Dereck durant la semaine à l’entraînement. On verra demain [mercredi] comment il réagit avec une orthèse.»

Un match à la fois

Roy ne se perd pas en conjectures sur la façon d’aborder ces trois matchs en trois soirs après cinq jours sans match. «Il faut prendre ça un match à la fois. Chicoutimi a eu un bon voyage sur la route et leur patinoire est difficile, c’est une glace olympique, alors il faudra une petite adaptation. Le Titan d’Acadie-Bathurst a une bonne équipe aussi.»

+

MORRONE VEUT FAIRE SA PLACE

Anthony Morrone souhaiterait enfin faire sa place dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec après avoir échoué l’année dernière avec les Tigres de Victoriaville.

L’absence possible de Dereck Baribeau en raison d’une blessure à une main pourrait ouvrir une porte à son substitut Anthony Morrone, qui souhaiterait enfin faire sa place dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec après avoir échoué l’année dernière avec les Tigres de Victoriaville.

«Je sais que je pourrais goaler jeudi et si c’est le cas, je vais m’arranger pour être solide dans les cinq premières minutes parce que c’est important de donner confiance à mes coéquipiers. Je veux montrer que je suis capable de faire la job. Quand j’embarque sur la glace, je ne m’impose pas un grand stress, je fais comme si je jouais pour le plaisir sur une patinoire extérieure», a affirmé le cerbère au terme de l’entraînement des Diables rouges, mardi.

«J’aimerais vraiment finir par avoir ma place. L’an dernier, à Victo, j’étais sur une bonne erre d’aller, j’ai été élu joueur de la semaine. Mais après, j’ai eu une blessure à la clavicule. Et quand je me suis finalement senti bien, les Tigres sont allés chercher le gardien Étienne Montpetit chez les Foreurs de Val-d’Or», poursuit Morrone.

Cette transaction avait signifié son renvoi aux Braves de Valleyfield (junior AAA) et avait pavé la voie à son passage chez les Remparts durant le camp d’entraînement contre un choix de cinquième ronde en 2021.

La première fois

Morrone avoue qu’il ne s’attendait pas à disputer son premier match au Centre Vidéotron vendredi, quand Patrick Roy l’a envoyé en relève à Baribeau en début de troisième. Il a réalisé quatre arrêts sur quatre lancers et a fait la navette entre le banc et le filet alors que son entraîneur a testé à deux reprises l’ajout d’un sixième attaquant tôt dans le match. 

«Je ne pensais pas que je garderais les buts ce soir-là, mais il faut toujours que tu sois prêt. C’était ma première fois au Centre Vidéotron et j’aurais préféré que ce soit en d’autres circonstances qu’une défaite de 6 à 2.»