Phil Mickelson a remporté son duel contre Tiger Woods pour mettre la main sur des piles et des piles de billets de 100 $, vendredi, à Las Vegas.

Mickelson bat Woods et touche 9 millions $US

LOS ANGELES — Phil Mickelson a battu Tiger Woods au quatrième trou supplémentaire pour empocher les 9 millions $ du duel par trous entre les deux Américains, vendredi au club Shadow Creek de Las Vegas.

«Sois assuré que je ne te permettrai jamais d’oublier ce résultat», a lancé Mickelson à Woods après le duel. «Ce n’est pas le Tournoi des maîtres ni l’Omnium des États-Unis, mais c’est agréable d’avoir un petit avantage sur toi.» Le gaucher de 48 ans a calé un roulé de quatre pieds sur une normale trois pour mettre la main sur cette juteuse cagnotte.

Seuls 700 invités pouvaient assister sur place à cette confrontation moussée par le géant de l’audiovisuel Turner. Des problèmes techniques ont toutefois empêché les gens de voir le duel à la télé à carte, après qu’ils aient payé 19,95 $. Turner a alors envoyé des liens sur les réseaux sociaux permettant de regarder l’événement sans frais, sur un ordinateur ou un appareil mobile.

Les deux joueurs étaient équipés de micros pour permettre aux téléspectateurs de suivre leurs discussions et paris. Les deux golfeurs ont ainsi offert 1 million $ à celui qui bouclerait le 9e trou avec un aigle, ce qu’aucun des deux n’a réussi. Le produit de ces paris sera versé à des associations caritatives.

Des observateurs et d’autres joueurs vedettes du circuit de la PGA ont critiqué ce duel entre deux joueurs qui n’évoluent plus à leur meilleur niveau. «Si cela avait eu lieu il y a 15 ans, cela aurait été génial, mais maintenant, c’est un peu à côté de la plaque», a jugé Rory McIlroy, ancien numéro un mondial qui occupe actuelle le septième rang. «J’adore vraiment TW et Phil, mais il y a 0 % de chance pour que je paie pour les regarder», avait renchéri Justin Thomas, 4e mondial.

Il est vrai que Woods (42 ans) et Mickelson ne font plus la loi sur les verts du circuit professionnel. Leur dernière victoire en Grand Chelem remonte respectivement à 2008 et 2013, autant dire une éternité.

Amateurs enthousiastes

Woods et Mickelson — ils totalisent à eux deux 123 titres PGA, dont 19 en Grand Chelem, et plus de 200 millions $ de gains — continuent toutefois d’enthousiasmer les amateurs de golf, aux États-Unis en tous cas, avec leurs coups de fer et coups roulés, mais aussi leur personnalité à part. Sans oublier que Woods a réussi en 2018 un tonitruant retour au premier plan après quatre années désastreuses émaillées notamment de quatre opérations du dos.

Donné perdu pour le golf, le «Tigre» s’est replacé à la 13e place mondiale et a mis fin à une disette de cinq années en remportant le Championnat du circuit de la PGA en septembre. C’est ce qui a convaincu Turner d’organiser le duel au lendemain de la Thanksgiving, une fête majeure aux États-Unis.

Ce n’est pas la première fois que Woods et Mickelson participent à des compétitions de ce genre pour la télévision. Entre 1999 et 2005, et en 2012, Woods, alors au sommet de son art, a affronté son compatriote David Duval, l’Espagnol Sergio Garcia ou fait équipe avec la Suédoise Annika Sörenstam ou avec le légendaire Jack Nicklaus. Mais jamais avec 9 millions $ en jeu et une présentation assurée par l’ancien joueur de basket Charles Barkley et l’acteur Samuel L. Jackson.