Marielle Thompson, la championne de ski cross aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, a ainsi vengé sa quatrième place signée la veille dans la même épreuve.

Médaille d'argent pour Thompson en ski cross à la Coupe du monde d’Innichen

MONTRÉAL — La Canadienne Marielle Thompson a décroché la médaille d’argent lors de la Coupe du monde de ski cross d’Innichen, en Italie, samedi.

Thompson, la championne de ski cross aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, a ainsi vengé sa quatrième place signée la veille dans la même épreuve. La skieuse originaire de Whistler, en C.-B., a été devancée en finale par la Suédoise Sandra Naeslund, qui avait fini deuxième la veille. Le podium a été complété par la Suissesse Sanna Luedi.

«Après ma quatrième place d’hier, je voulais un meilleur résultat, a confié Thompson. J’ai bien skié hier, mais aujourd’hui j’étais définitivement meilleure. J’ai attaqué chaque manche et je suis très satisfaite du résultat.»

Thompson, qui est âgée de 26 ans, a participé à sa troisième super-finale en autant de courses, et elle est montée pour la deuxième fois sur le podium cette saison. Il s’agissait également de son 33e podium en carrière sur le circuit de la Coupe du monde.

Mikayla Martin, de Squamish, en C.-B., a suivi en sixième place, tandis que Kelsey Serwa, de Kelowna, en C.-B., et India Sherret, de Cranbrook, en C.-B., ont abouti aux 10e et 11e échelons, respectivement. Martin, qui est âgée de seulement 21 ans, a pris part à sa première petite finale en carrière, et elle a signé sa meilleure performance en carrière. Sa marque précédente était une neuvième position à Arosa, en Suisse, la semaine dernière.

«J’ai voulu faire de mon mieux pour cette dernière course avant Noël et j’ai eu de la chance aujourd’hui. Ça ne s’est pas déroulé parfaitement, mais j’ai réussi à tout mettre ensemble du mieux que j’ai pu et je suis fière de mon résultat final», a résumé Martin.

Abby McEwen, d’Edmonton, et Brittany Phelan, de Mont-Tremblant, se sont quant à elles emparées des 14e et 17e rangs, dans l’ordre.

Un top-5 pour Howden

Du côté masculin, Reece Howden, de Cultus Lake, en C.-B., a devancé de justesse son coéquipier Brady Leman, de Calgary, pour se faufiler dans le top-5. Leman, qui a terminé sixième, avait obtenu le bronze la veille à Innichen.

«Après ces trois premiers départs en Coupe du monde, je comprends mieux comment fonctionne chaque manche, a expliqué Howden, qui est âgée de 20 ans. J’ai pris de l’assurance et mieux skié à chacune des épreuves et ça s’est bien déroulé pour moi. J’ai effectué des dépassements et je me sens plus en confiance sur mes skis. Aujourd’hui, c’était une très bonne journée - ça fait du bien!»

Kevin Drury, de Toronto, a terminé 15e, tandis que Zach Belczyk, de Banff, en Alberta, le Montréalais Christopher Del Bosco et Kevin MacDonald, de Mississauga, en Ontario, ont fini 27e, 34e et 35e, respectivement.

La compétition a été remportée par le Suisse Joos Berry, devant les skieurs français Bastien Midol et son frère aîné Jonathan Midol, dans l’ordre.