Le demi défensif Kevin McGee a été suspendu pour un match en raison d'un plaqué dangereux sur le receveur des Stingers de Concordia, James Tyrell.

McGee suspendu pour un match, Ouellet blanchi

Le maraudeur du Rouge et Or Kevin McGee purgera une suspension d'un match pour son plaqué dangereux sur le receveur des Stingers James Tyrell, dimanche dernier, au PEPS. Le demi défensif Gabriel Ouellet est pour sa part blanchi pour son coup contre Trenton Miller.
La décision du RSEQ a été rendue vendredi midi, quelques jours après qu'une demande de révision ait formellement été déposée par Concordia au sujet de deux plaqués jugés illégaux durant la victoire de 12-8 du Rouge et Or. 
Sur la première séquence, un plaqué de Ouellet sur le quart-arrière Miller, le RSEQ juge que le contact était «à l'intérieur des règles établies» et que le demi-défensif «n'avait pas l'intention de blesser». Étant donné que Miller «était devenu un porteur de ballon sur cette séquence de jeu, celui-ci n'était plus considéré en position vulnérable», peut-on lire dans le jugement. 
Sur le plaqué de McGee sur le receveur Tyrell, par contre, le commissaire de la ligue universitaire du RSEQ Benoit Doloreux a vu une «rudesse excessive» sur un joueur «en position vulnérable». Si le Rouge et Or a tout de suite accepté la suspension, la direction de l'Université Concordia s'est pour sa part dite «déçue» de la décision du RSEQ, espérant vraisemblablement une sanction pour le plaqué contre Miller.
Ce dernier, qui avait lancé cette semaine un cri du coeur sur les réseaux sociaux, incitant la ligue à prendre plus au sérieux les coups à la tête, a toutefois remercié le RSEQ d'avoir pris l'incident au sérieux. «Selon moi, le fait de poursuivre le dialogue et la recherche sur les règles les plus efficaces pour prévenir les collisions tête contre tête et les commotions cérébrales dans leur ensemble constitue un très grand pas vers l'avant», s'est-il réjoui par communiqué.