L'impact de Connor McDavid se fait sentir à Edmonton mais aussi à l'extérieur. Les Oilers occupent le septième rang parmi les ventes de billets pour les matchs à l'étranger dans la LNH. Ils sont ainsi aussi populaire que les six équipes dites originales et les Penguins de Pittsburgh.

McDavid vendeur partout où il passe

Connor McDavid aide déjà les Oilers d'Edmonton à l'extérieur de la patinoire.
Avant même le début de la prochaine campagne dans la LNH, l'ajout du tout premier choix du dernier repêchage à leur formation a déjà permis aux Oilers de voir leurs billets en hausse de 131% sur les marchés secondaires, selon StubHub.com. McDavid a permis à Edmonton de se hisser du 16e au 6e rang des meilleurs vendeurs sur le site de revente de billets.
«Ce n'est pas seulement Connor McDavid, c'est l'idée qu'il est le premier depuis Mark Messier et Wayne Gretzky à créer un engouement dans la ville», a déclaré Jeff Poirier, le directeur au Canada pour StubHub. «Ce n'est pas non plus qu'une histoire d'espoir renouvelé, mais aussi de la nostalgie, avec le Rexall Place qui deviendra le Rogers Place.»
L'impact de McDavid se fait sentir aussi ailleurs que dans le nord de l'Alberta, les Oilers occupant le septième rang parmi les ventes de billets pour les matchs à l'étranger dans la LNH. Ils sont ainsi aussi populaires que les six équipes originales et les Penguins de Pittsburgh. «Les gens savaient qu'il allait être là», explique Poirier. «Au cours des dernières années, je ne crois pas que nous ayons vu un joueur avoir autant d'impact à ce niveau.»
Pour mettre l'impact de McDavid en contexte, le retour de LeBron James à Cleveland la saison dernière a entraîné une hausse de 1000 % des ventes de billets. Du côté des Buccaneers de Tampa Bay, c'est une hausse de 15 % qui a été enregistrée à la suite du repêchage du quart Jameis Winston avec la toute première sélection cette année. Les Blue Jays de Toronto ont vu leurs ventes effectuer un bond de 73 % sur les marchés secondaires avec les arrivées de David Price et de l'inter Troy Tulowitzki à la date limite des transactions.
Cette demande pour les billets des Oilers a entraîné une légère hausse des prix sur les marchés secondaires, soit 156 $US au lieu de 152 $ en moyenne, selon SeatGeek.com. En comparaison, la restructuration des Maple Leafs de Toronto a fait chuter de 20 % le prix de leurs billets, de 252 $ à 194 $. Le Canadien de Montréal connaît aussi une légère baisse sur les marchés secondaires, alors que ses billets s'envolent en moyenne pour 161 $ contre 164 $ la saison dernière.