epuis son retour au jeu le 20 octobre, Saquon Barkley (26) a livré sa meilleure performance la semaine dernière au MetLife Stadium de Green Bay. Il a récolté des gains de 83 verges en 19 tentatives, et a recommencé à ressembler au demi qui a mené la NFL avec 1307 verges au sol en 2018.

Matchs avec au moins 100 verges au sol: Barkley espère clore sa disette face aux Eagles

EAST RUTHERFORD, N.J. — Le fait que son équipe affrontera les Eagles de Philadelphie et qu’elle accueillera le vétéran quart Eli Manning au poste de quart pourrait aider le demi offensif Saquon Barkley, des Giants de New York, à connaître un match avec des gains au sol d’au moins 100 verges.

Nommé recrue par excellence à l’attaque l’an dernier, Barkley n’a pas franchi ce plateau depuis les deux premières rencontres de la saison. Il a été victime d’une blessure à une cheville avant le mi-temps du match suivant, et il a connu des difficultés à retrouver la forme après avoir raté trois parties.

Depuis son retour au jeu le 20 octobre, Barkley a livré sa meilleure performance la semaine dernière. Dans une défaite de 31-13 aux mains des Packers de Green Bay au MetLife Stadium, le dynamique porteur de ballon a récolté des gains de 83 verges en 19 tentatives, et a recommencé à ressembler au demi qui a mené la NFL avec 1307 verges au sol en 2018.

C’est un bon signe pour Barkley et les Giants (2-10) en prévision du match de lundi à Philadelphie. Les Eagles (5-7) ne sont qu’à un match du premier rang dans l’Association nationale malgré le fait qu’ils aient subi trois revers consécutifs.

L’an dernier, Barkley a connu deux de ses meilleures sorties contre les Eagles, malgré deux défaites des Giants. En octobre, dans un revers de 34-13 à domicile, il avait amassé 130 verges au sol, incluant un touché sur une course de 50 verges. Puis, en novembre dans un échec de 25-22 à Philadelphie, il avait récolté 101 verges et marqué un touché sur une course de 51 verges et un autre, à la suite d’une passe de 13 verges.

Jones blessé

Par ailleurs, le retour de Manning pourrait aider l’attaque terrestre. Manning a amorcé la saison à titre de partant et Barkley a gagné plus de 100 verges contre les Cowboys de Dallas et les Bills de Buffalo. Le quart recrue Daniel Jones a pris la relève de Manning lors de la semaine 3 et Barkley a été ralenti par ses problèmes à une cheville.

Or, voilà que Jones souffre d’une blessure à une cheville et Manning, à l’âge de 38 ans, est de retour au poste de quart. Au cours des deux dernières journées, il s’est entraîné pendant que Jones se déplaçait avec une botte de marche.

«Eli, c’est une légende. C’est un futur membre du Temple de la renommée», a affirmé Barkley en parlant de celui qui a mérité le titre de joueur le plus utile du Super Bowl en deux occasions. Il voit le terrain tellement bien. Il comprend le jeu tellement bien. Il fait ça depuis très longtemps et c’est ce que vous attendez d’Eli.»

Toutefois, les Eagles sont peu généreux face au jeu terrestre. Ils ont accordé une moyenne de 91 verges par match, et seuls les Jets de New York, les Buccaneers de Tampa Bay et les Saints de La Nouvelle-Orléans font mieux qu’eux contre la course.

Ezekiel Elliot (111), des Cowboys de Dallas, et Rashaad Penny (129), des Seahawks de Seattle, sont les seuls demis offensifs ayant accumulé plus de 100 verges lors d’un même match face aux Eagles cette saison.

Quoi qu’il en soit, Barkley, une ancienne vedette à l’université Penn State, a hâte de retourner à Philadelphie, où l’arrivée dans le stationnement représente toujours un moment un peu spécial. Des gens lancent des œufs vers les autobus des équipes. Des enfants saluent les joueurs avec des gestes de la main plutôt inappropriés.

«Ces partisans, c’est “Philly”. C’est ce qu’est “Philly”», mais c’est agréable», a déclaré Barkley.

«C’est toujours plaisant de se rendre là-bas et de les affronter. Maintenant, on souhaite aller chercher une victoire.»