Match nul pour les Alouettes face au Rouge et Noir

MONTRÉAL — Les Alouettes de Montréal avaient beau affronter l’équipe B du Rouge et Noir d’Ottawa, ils se devaient d’offrir une performance convaincante devant ses 13 474 partisans, au stade Percival-Molson.

Ils l’ont fait pendant trois quarts, mais la formation de Mike Sherman a accordé 11 points au quatrième et les visiteurs ont pu retourner à la maison avec un verdict nul de 20-20.

C’est un sac aux dépens de Jeff Mathews qui a fait la différence. Rejoint par Randall Evans dans son angle mort, Mathews a été cloué au sol et a perdu le ballon, qui a été récupéré par Jonathan Newsome et ramené sur 63 verges pour le touché. La transformation de Jose Maltos a donné les devants au Rouge et Noir 20-19.

Enrique Yenny a permis aux locaux de créer l’égalité avec un dégagement de 53 verges qui a donné un simple aux Alouettes.

DeVier Posey et Quan Bray ont réussi les touchés des Alouettes, qui complètent leur calendrier préparatoire avec une fiche de 0-1-1. Boris Bede a complété la marque avec un placement de 26 verges et un simple. Il a raté une tentative de 47 verges qui a aussi donné un point aux locaux, qui lanceront leur saison le 14 juin, à Edmonton.

Les quarts surveillés

Les yeux des partisans des Alouettes étaient tournés vers les quarts de l’organisation. Sherman n’a toujours pas identifié son quart partant, même si plusieurs soupçonnent qu’Antonio Pipkin a une longueur d’avance.

C’est d’ailleurs lui qui a amorcé la rencontre et il n’a pas perdu de temps. Sur le troisième jeu de la poussée offensive des Alouettes, il a rejoint Posey sur 72 verges pour inscrire les siens à la marque.

Pipkin a été moins spectaculaire par la suite, mais il a assurément porté attention aux consignes de l’entraîneur pendant le camp qui souhaitait voir un quart faire progresser l’attaque et éviter les revirements. Au final, il a complété cinq de ses 10 passes pour 107 verges et un touché. Il a ajouté sept verges en une course. Venu en relève en fin de deuxième quart, Vernon Adams fils a aussi offert une prestation qui fera réfléchir son entraîneur. 

En défense, Antonio Simmons s’est signalé avec deux sacs, tandis que les demis défensifs Greg Reid et Jarnor Jones ont semblé être de tous les jeux.