Réclamé au repêchage de l’expansion par les Golden Knights, Jonathan Marchessault est un joueur-clé à Las Vegas, lui qui est le meilleur marqueur de son équipe en vertu d’une récolte de 37 points en 35 matchs.

Marchessault fait banco à Las Vegas

LAS VEGAS — Le brio de Jonathan Marchessault depuis la saison dernière lui a rapporté gros, mercredi. Les Golden Knights de Las Vegas ont accordé une prolongation de contrat de six ans et 30 millions $US à l’attaquant de Cap-Rouge, leur meilleur marqueur.

Marchessault occupera 5 millions $ sur la masse salariale de l’équipe jusqu’en 2023-2024, une hausse importante par rapport aux 750 000 $ qu’il gagne cette année. Le directeur général George McPhee en a fait l’annonce alors que Las Vegas connaît sa meilleure séquence d’une campagne qui déjoue tous les pronostics.

«Je suis très heureux», a déclaré Marchessault dans une vidéo publiée sur le compte Twitter des Golden Knights. «L’organisation a fait des choses incroyables pour mes coéquipiers et moi. Depuis que nous sommes tous arrivés ici, on fait partie d’une grande famille et tout le monde veut rester, j’en suis certain.»

L’histoire de Marchessault se transforme en exemple parfait de réussite. Ancien choix de 12e ronde des Remparts de Québec en 2007, le petit attaquant de 5’9’’ n’a ensuite jamais été repêché dans la Ligue nationale, malgré une récolte de 239 points en 254 matchs en carrière chez les Diables rouges.

«Ç’a n’a jamais été facile pour moi», a aussi affirmé Marchessault, mercredi. «J’ai joué quatre ans dans la Ligue américaine, ce qui est difficile pour le moral. [Mais] je suis heureux de la voie que j’ai suivie.»

Après son long séjour dans l’antichambre de la LNH, Marchessault s’est aligné pour le Lightning de Tampa Bay pendant 45 rencontres en 2015-2016. Il a vécu sa véritable éclosion chez les Panthers de la Floride, l’an dernier, avec une récolte de 30 buts et 51 points.

Un élément-clé

Malgré tout, les Panthers ont choisi de l’exclure de leur liste de protection en vue du repêchage d’expansion, lui préférant entre autres l’attaquant format géant Nick Bjugstad. Les Golden Knights ont sauté sur l’occasion.

Et ils ne le regrettent pas. À 27 ans, Marchessault représente l’un des éléments-clés du succès inespéré du nouveau club de la LNH. En 35 rencontres, il a récolté 15 buts et 22 passes. Bjugstad, de son côté, présente une fiche de 9 buts et 20 points en 39 matchs.

Marchessault était l’un des joueurs de Vegas qui devenaient agents libres sans compensation à la fin de la présente saison. Selon le plan à long terme de McPhee, lui et les ailiers James Neal et David Perron figuraient sur la liste des joueurs qui devaient être échangés d’ici la date limite des transactions.

Les bons résultats de l’équipe ont changé la donne, et la prolongation de contrat offerte à Marchessault en est un bon indicateur. Les Golden Knights connaissent le meilleur départ de l’histoire parmi toutes les équipes d’expansion dans la LNH. Perron, qui a récolté 31 points jusqu’à présent, et Neal, qui en a cumulé 27, pourraient également être des acteurs importants lors des séries éliminatoires. Vegas occupe le premier rang de l’association Ouest, avec 56 points.