Antonio Pipkin a bien paru lors de ses deux départs avec les Alouettes. D'ailleurs, c'est lui qui sera le quart partant à Ottawa, vendredi, même si Johnny Manziel a repris l'entraînement.

Manziel de retour à l'entraînement, Pipkin demeure le partant

MONTRÉAL — Johnny Manziel était de retour à l'entraînement avec les Alouettes de Montréal, lundi, bien que le quart Antonio Pipkin ait effectué les premières répétitions avec la première unité à l'attaque. Ce sera d'ailleurs ce dernier qui sera le quart partant à Ottawa, vendredi.

Manziel a raté deux rencontres alors qu'il était soumis au protocole de dépistage des commotions cérébrales. Il a également raté deux entraînements la semaine dernière, mais a participé à une simulation des tracés avec l'équipe jeudi.

Pipkin, lui, a mené les Alouettes vers un court gain de 25-22 contre les Argonauts de Toronto vendredi soir, mettant ainsi un terme à une série de six défaites et signant du même coup la première victoire à domicile du club montréalais depuis août 2017.

Les Alouettes ont acquis Manziel, le lauréat du trophée Heisman en 2012, des Tiger-Cats de Hamilton en juillet. Il a disputé ses deux premières rencontres régulières dans la LCF avec les Alouettes avant d'être blessé à la tête contre le Rouge et Noir.

Il semble que Pipkin obtiendra un troisième départ consécutif. Mais avec Manziel prenant du mieux, une décision se profile lorsque l'équipe reviendra de sa semaine de congé, après le match à Ottawa.

Pas de controverse

S'il y a une controverse concernant les quarts, Sherman ne semble pas s'en soucier.

«Nous sommes chanceux d'avoir deux gars qui peuvent vraiment nous aider à gagner, alors je ne vois aucune controverse par rapport aux quarts», a déclaré Sherman.

Suite aux blessures subies par Drew Willy et Jeff Mathews, les Alouettes ont envoyé deux vétérans et deux choix de première ronde aux Tiger-Cats pour Manziel, qui était à Hamilton depuis le début du camp mais qui n'avait pas encore joué dans la LCF.

Quand Vernon Adams Jr a aussi été blessé, Manziel a été lancé dans l'action après seulement quelques entraînements avec sa nouvelle équipe. Il a connu des difficultés à ses débuts mais a beaucoup mieux paru à son deuxième match, contre Ottawa.

Il a toutefois reçu un mauvais coup à la tête au troisième quart. Bien qu'il ait terminé le match, il a raté les deux matchs suivants en vertu du protocole sur les commotions cérébrales.

Départs de qualité

Pipkin, libéré en juin et rappelé le 8 août, a peut-être offert à Montréal ses deux meilleurs départs d'un quart cette saison, y compris la première victoire à domicile de l'équipe vendredi soir, contre Toronto. L'athlète de 23 ans a récolté 303 verges par la passe dans une victoire de 25-22, qui stoppait une série de six défaites.

«Il a réussi des passes importantes. Il avait une bonne gestion du jeu. J'étais fier de lui», a dit Sherman.

L'entraîneur-chef compte évaluer Manziel sur deux jours pour voir s'il peut être considéré disponible. Comme les Alouettes ont libéré Austin Apodaca, lundi, Manziel devrait être en uniforme contre le Rouge et Or. 

«Je vais juste jouer et pratiquer aussi intensément que je peux pour mes coéquipiers, a de son côté mentionné Pipkin. C'est un peu hors de mon contrôle, mais je serai prêt et je donnerai tout ce que je peux pour ces gars-là.»