Après avoir été le substitut d’Eli Manning lors des premiers matchs de la saison, Daniel Jones effectuera un quatrième départ consécutif, jeudi, alors que les Giants affronteront les Patriots.

Manning cloué au banc: les Patriots prêts pour le quart recrue Daniel Jones

FOXBOROUGH, Mass. — Peu de quarts-arrière ont eu le dessus sur Tom Brady et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre de la façon dont Eli Manning l’a fait au cours de sa carrière.

Par deux fois, Manning a orchestré une remontée au quatrième quart du Super Bowl pour permettre aux Giants de New York de vaincre les Pats.

En 2007, Manning a mis fin aux espoirs de saison parfaite des Patriots dans les dernières deux minutes du match remporté 17-14 par les Giants. Il a brisé le cœur des partisans de la Nouvelle-Angleterre une nouvelle fois en 2011, alors qu’il a mené les Giants à une victoire de 21-17 après une poussée de 88 verges.

«Il a eu une grande carrière et d’excellents matchs contre nous, a déclaré l’entraîneur des Pats, Bill Belichick. J’ai énormément de respect pour Eli et tout ce qu’il a accompli. J’aurais aimé qu’il en fasse un peu moins lors de certains matchs contre nous.»

Ça n’empêchera pas les Giants de se tourner vers la recrue Daniel Jones pour leur duel de jeudi.

Après avoir été confiné au banc après des défaites lors des deux premiers matchs de la saison, Manning agira de nouveau comme substitut à Jones, qui effectuera un quatrième départ consécutif.

Les Giants (2-3) ont une fiche de 2-1 avec Jones, mais le quart de 22 ans devra affronter la meilleure défense de la NFL sans trois éléments clés. Le demi à l’attaque Saquon Barkley ratera une troisième rencontre d’affilée en raison d’une entorse à la cheville; l’ailier rapproché et meilleur receveur du club Evan Engram est touché au genou; tandis que le receveur Sterling Shepard est soumis au protocole de commotion cérébrale de la NFL.

Jones est prêt à relever le défi, peu importe qui sera en uniforme pour les Giants.

«Nous avons confiance en nos joueurs, a-t-il dit. Regardez de la façon dont certains d’entre eux ont élevé leur jeu d’un cran. Nous avons des joueurs prêts à exécuter notre cahier de jeux.»

L’histoire ne joue pas du côté de Jones : les Patriots (5-0) ont remporté 18 matchs consécutifs contre des quarts à leur première ou deuxième saison, la plus longue séquence du genre dans la NFL.

Bien qu’ils se préparent à affronter Jones, le demi de sûreté Devin McCourty souligne que l’équipe sera prête si jamais Manning s’amène dans le match.

«Nous savons qu’ils comptent probablement sur le meilleur substitut de la ligue, a-t-il rappelé. J’ai eu l’occasion d’affronter plusieurs légendes ou de jouer à leurs côtés. [...] Nous devons être en mesure de nous ajuster si jamais il devait jouer, car il sera prêt pour nous.»

La plus grosse différence entre ces deux clubs — hormis le talent — est le nombre de revirements. Les Patriots mènent le circuit Goodell à + 7. Ils ont intercepté 11 passes et recouvré un échappé, tandis que leur attaque a lancé trois interceptions — deux par Brady — et perdu deux échappés.

Les Giants viennent près du dernier rang à moins-5. Ils ont vu cinq de leurs passes être interceptées et perdu six échappés. La défense a réussi cinq interceptions et recouvré un premier échappé dimanche.

La défense des Pats est la première de la NFL contre la passe avec une moyenne de 160 verges de gains aériens accordés. Aucune équipe n’a réussi à inscrire un touché par la passe jusqu’ici contre eux.

+

NFL EN BREF

Les Chiefs pourraient compter sur Tyreek Hill dimanche

Les Chiefs de Kansas City pourraient compter sur leur ailier espacé étoile Tyreek Hill dimanche contre les Texans de Houston, mais ce sera peut-être la seule bonne nouvelle en provenance de l’infirmerie. Les Chiefs ont inscrit le nom du plaqueur Xavier Williams sur la liste des blessés à long terme après qu’il se soit étiré une cheville dans une défaite contre les Colts d’Indianapolis la semaine dernière. Il fait partie des nombreux piliers de l’équipe qui ont été affectés par les blessures pendant la rencontre, et la plupart d’entre eux pourraient rater la sixième semaine d’activités. Le bloqueur du côté gauche Eric Fisher est toujours sur la touche en raison d’une blessure au torse. Le plaqueur Chris Jones, l’ailier espacé Sammy Watkins et le joueur de ligne offensive Andrew Wylie ont tous raté la séance d’entraînement mercredi après s’être blessés contre les Colts. AP

+

Le quart des Jets Sam Darnold obtient le feu vert pour jouer

Le quart-arrière des Jets de New York Sam Darnold a obtenu le feu vert des médecins afin d’effectuer son retour au jeu cette semaine, après s’être absenté pendant trois semaines afin de combattre une mononucléose. Darnold a reçu les résultats de ses tests médicaux mardi afin de déterminer si l’inflammation de sa rate — un symptôme commun à cette maladie — s’était résorbée suffisamment pour lui permettre de jouer. Les Jets ont annoncé sur Twitter, mercredi, que Darnold sera à son poste dimanche à domicile contre les Cowboys de Dallas. Darnold a reçu un diagnostic de mononucléose le 11 septembre, soit trois jours après une défaite en lever de rideau de la saison de la NFL contre les Bills de Buffalo. AP

+

Mason Rudolph toujours soumis au protocole de commotion

L’entraîneur-chef des Steelers de Pittsburgh, Mike Tomlin, a indiqué que le quart Mason Rudolph «semble bien aller», mais qu’il est toujours soumis au protocole de commotion cérébrale de la NFL à la suite du plaqué illégal du demi de sûreté des Ravens de Baltimore Earl Thomas à son endroit. Rudolph a quitté le match après avoir été frappé au menton. Il a perdu conscience sur le jeu, mais il a lentement repris ses esprits pour quitter le terrain par ses propres moyens. Le quart s’est rendu à l’hôpital pour y être évalué avant d’obtenir son congé. Il s’est rendu au site d’entraînement des Steelers lundi, mais Tomlin a refusé d’établir un échéancier quant à son éventuel retour. La recrue Devlin Hodges amorcera la rencontre si Rudolph n’est pas disponible. Par ailleurs, les Steelers seront privés des services du demi à l’attaque Jaylen Samuels pour environ un mois. AP