L’arrêt-court cubain Yordan Manduley sera très probablement de retour à Québec cette année, selon Patrick Scalabrini.

Manduley de retour avec les Capitales

Fraîchement arrivé de Cuba où il a assisté à quelques matchs des éliminatoires de la «Serie Nacional» de baseball, le gérant des Capitales de Québec, Patrick Scalabrini, affirme que l’arrêt-court cubain Yordan Manduley, qui s’aligne avec les Caps depuis 2015 et portait les couleurs des Cachorros de Holguín et des Leñadores de Las Tunas cette année à Cuba, sera de retour à Québec cette année.

«Manduley, c’est un dossier assez simple. Il va revenir à moins d’une grosse surprise», a déclaré Scalabrini en entrevue avec Le Soleil. Celui-ci aimerait bien accueillir un ou deux autres joueurs cubains la saison prochaine, mais il a affirmé que les négociations à ce sujet avec le gouvernement cubain n’avaient pas avancé durant son voyage. «On a rencontré les membres de la commission sans vraiment parler business. On attend simplement la fin de la Serie Nacional dans quelques jours et après, on essaiera d’être plus agressifs», a-t-il indiqué.

Gracial

Scalabrini a pu voir à l’œuvre Manduley, mais aussi son ancien protégé Yurisbel Gracial, qui s’aligne depuis deux saisons avec les Softbank Hawks de Fukuoka au Japon et qui porte aussi les couleurs des Cocodrilos de Matanzas, qui sont présentement en grande finale contre les Toros de Camagüey.

Il a aussi vu évoluer l’arrêt-court Erisbel Arruebarrena, qui avait fait défection pour signer un contrat de 25 millions $ avec les Dodgers de Los Angeles en 2014, mais est depuis rentré au bercail et s’aligne avec les Cocodrilos après avoir été pardonné par son gouvernement. «Je crois qu’il n’a pas mis une seule balle en jeu durant les séries!» a commenté Scalabrini à propos de celui qui avait frappé 19 coups de circuit depuis le début de la saison. «Il m’attire maintenant beaucoup moins», a-t-il laissé tomber.