On ne sait pas encore quand les Alouettes sauteront sur le terrain.
On ne sait pas encore quand les Alouettes sauteront sur le terrain.

Maciocia se prépare pour son premier repêchage à la tête des Alouettes

Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Danny Maciocia dirigera, jeudi, son premier repêchage à la tête des Alouettes de Montréal. Il n'avait jamais imaginé qu'il le préparerait comme il l'a fait.

Pandémie de la COVID-19 oblige, c'est au moyen de l'application Zoom et au téléphone que Maciocia et son équipe réduite de dépisteurs et d'adjoints ont mené les 53 entrevues - en date de lundi - avec des joueurs admissibles au repêchage 2020 de la LCF, en plus de tenir environ 25 autres entrevues par téléphone, avec des joueurs ou des entraîneurs.

Si sa préparation s'annonçait ardue en raison de l'absence de choix de premier tour en 2020 - son prédécesseur, Kavis Read, en a fait cadeau aux Tiger-Cats de Hamilton en retour de Johnny Manziel -, elle l'est devenue davantage avec toutes les contraintes que lui a imposées la pandémie.

Marché des joueurs autonomes

Cette absence de choix de premier tour a fait en sorte que Maciocia s'est montré plus agressif sur le marché des joueurs autonomes.

Quoi qu'il en soit, avec cinq choix parmi les 33 premières sélections et 10 en huit rondes, Maciocia croit être en mesure de faire le plein de bons éléments. Maciocia n'a pas non plus fermé la porte à transiger pour améliorer son sort si un joueur qu'il désire absolument ajouter à son club semble sur le point d'être sélectionné ailleurs dans le circuit Ambrosie. Il a toutefois admis que ce scénario est peu probable à ses yeux.

Le directeur général montréalais a par ailleurs ajouté qu'il croit toujours en la tenue d'une saison en 2020 et que ses choix seront faits en ce sens. Il ignore toutefois le format qu'un tel calendrier pourrait prendre et s'en remet aux autorités de la ligue sur ce point.