Le vent aura causé des ennuis à Anne-Catherine Tanguay pendant toute la durée du premier tournoi de la saison de la LPGA, aux Bahamas. La golfeuse de Québec, qui présente un pointage de + 12 après deux rondes, est éliminée de la Classique Pure Silk.

LPGA: Anne-Catherine Tanguay soufflée vers la sortie

Le vent a continué de balayer le parcours de Paradise Island, samedi, aux Bahamas, et Anne-Catherine Tanguay n’a pu faire mieux qu’une deuxième ronde de + 7 (80) dans le premier tournoi de la saison de la LPGA. Avec un pointage total de + 12 après 36 trous livrés sur trois jours, la golfeuse de Sainte-Foy est éliminée et ne jouera pas dimanche.

L’Ontarienne Brooke Henderson, à - 5, tentera pour sa part de protéger sa mince avance d’un coup en tête au cours de la troisième et dernière ronde d’une compétition raccourcie du quart à cause des conditions trop venteuses de vendredi.

Tanguay prendra plutôt l’avion de retour pour la Floride, où elle a une semaine et demie pour corriger son jeu avant de se rendre en Australie pour la deuxième tranche du calendrier, mi-février. «Ç’a été difficile sur mes coups de départ, cette semaine», a-t-elle d’abord analysé au téléphone, attribuant ses deux doubles bogueys de la journée à de mauvais coups de départ. «En fait, ç’a bien été dans 90 % de tous mes coups, mais j’ai commis quelques erreurs qui ont coûté cher. Avec des conditions de vent comme ça, une seule erreur et tu te fais mordre tout de suite», a poursuivi l’athlète qui vient d’avoir 27 ans.

Pas de panique. Il ne s’agit que du premier tournoi de la première saison où Tanguay dispose du statut de joueuse à part entière de la LPGA. Ce qui lui donne davantage de latitude, puisqu’elle n’a pas besoin de se qualifier pour chaque tournoi, sauf les majeurs. «Ça me permet de rester patiente. C’est plaisant de savoir que j’ai toute l’année pour bien performer et non juste une semaine», résume-t-elle.

Avec une coupe prévue à + 6 après une deuxième ronde encore à compléter pour la moitié des 108 concurrentes, dès 7h dimanche, la Sherbrookoise Maude-Aimée Leblanc devrait facilement passer à la ronde finale grâce à son pointage égal à la normale avec six trous à jouer dans cette deuxième manche.

***

PGA : BOND DE 26 PLACES POUR WOODS

L’ex-numéro 1 mondial Tiger Woods, qui, à 42 ans, tente de relancer sa carrière stoppée par des blessures à répétition, a bondi de 26 places lors de la troisième ronde de l’Omnium Farmers Insurance, samedi. Woods, qui avait évité le couperet de justesse la veille, est passé de la 65e à la 39e place grâce à une ronde de 70 (- 2). Woods a bouclé la ronde avec quatre oiselets et deux bogueys, et présente un cumulatif de 213 (- 3) à l’aube de la ronde finale. «Il a fallu se battre, se battre et se battre», a expliqué le joueur aux 14 titres en Grand Chelem à propos de sa journée sur le parcours de Torrey Pines, où il a remporté huit victoires, dont les Internationaux des États-Unis de 2008, son dernier titre dans un tournoi majeur. Woods accuse huit coups de retard sur le meneur, le Suédois Alex Noren (205, - 11). Meneur après deux rondes, l’Américain Ryan Palmer est toujours au cœur de la lutte, à un coup de Noren. Quatre Canadiens sont en action pour les rondes finales : Corey Conners est à cinq coups de la tête, Adam Hadwin est à égalité avec Woods à - 3, Ben Silverman joue pour la normale tandis que Nick Taylor, après une catastrophique ronde de 79, présente un cumulatif de + 6.  AFP et Le Soleil