Jimmy Huntington

L’Océanic poussé par Huntington

Aidé par une belle performance de Jimmy Huntington contre son ancienne équipe, l’Océanic de Rimouski a remporté une cinquième victoire de suite par la marque de 3 à 1 samedi contre les Tigres à Victoriaville.

Huntington, qui a marqué le troisième filet des siens, disputait son premier match dans la ville où il avait évolué au cours des trois dernières saisons avant d’être échangé en juin contre un choix de deuxième ronde. Le hockeyeur de 20 ans a mérité la première étoile. 

«C’était «l’fun» ce soir, je voyais les pancartes dans les gradins, mon ancienne pension. Je ne peux pas demander mieux. Victo sera toujours dans mon coeur», a déclaré le Montréalais après la partie.

Nervosité

C’est trente-huit secondes après le début de l’engagement final que Huntington a déjoué Fabio Iacobo avec une habile feinte même s’il avait un joueur des Tigres presque accroché à lui.

«Je savais qu’il n’était pas très loin, j’ai réussi à me déprendre. Je suis content. C’est un gros but», a-t-il affirmé, avouant qu’il était un peu nerveux en début de match, tout comme la veille, face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, alors que plusieurs membres de sa famille étaient dans les estrades.

Même s’il sentait la nervosité de son numéro 23 dans les premières minutes de la partie, l’entraîneur de l’Océanic, Serge Beausoleil, n’était pas surpris de cette autre belle performance de sa part.«Il n’y a rien de surprenant, Jimmy joue du très bon hockey depuis le début de la saison. Il a un coup de patin de calibre professionnel et il vieillit un peu plus à chaque match», a déclaré celui qui n’a jamais voulu séparer Huntington et l’ailier Alexis Lafrenière.

«J’ai joué beaucoup avec mes trios, mais il n’était pas question que je sépare ce duo. Ils font trop de bonnes choses ensemble», a-t-il poursuivi.L’Océanic avait dominé le premier engagement, doublant les Tigres au chapitres des lancers au filet (10-5) et c’est Ludovic Soucy qui a été le premier à déjouer Iacobo à 7:07, sur une aide de Radim Salda.

Les Rimouskois ont ajouté à leur avance en deuxième quand Dmitry Zavgorodnyi a marqué avec un tir de loin qui a pénétré dans la partie supérieure du filet et sur lequel Iacobo n’a rien vu.

Robitaille insatisfaitIl a fallu attendre la toute fin du match, avec un peu plus de sept minutes à faire à la troisième période, pour que Victoriaville marque enfin quand Mikhail Abramov a déjoué Carmine-Anthony Pagliarulo.L’entraîneur des Tigres, Louis Robitaille, n’était clairement pas satisfait de la performance des siens. 

«On avait l’air fatigués ce soir, on ne patinait pas et on alternait un bon «shift» avec un mauvais «shift»», a-t-il analysé après la partie.Robitaille a particulièrement ciblé ses vétérans. 

«On a accordé trop de revirements et, ce soir, ce ne sont pas nos jeunes le problème. Ce sont nos 19 ans, nos 20 ans qui ont donné des revirements sur des jeux faciles. On leur a donné le momentum. Quand tu as de l’expérience, tu n’es pas supposé faire des erreurs mentales comme ça.»