Justin Bergeron a réussi à trouver l’ouverture pour glisser le disque dans le fond du filet, brisant ainsi l’égalité.

L’Océanic arrache la victoire aux Remparts de peine et misère [VIDÉO]

RIMOUSKI – L’Océanic a arraché une victoire de 4-2 aux dépens des Remparts, dimanche, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Partant avec 18 points de plus au classement général que ses visiteurs, la formation bas-laurentienne a obtenu ce gain beaucoup plus difficilement que ce que les pronostics l’avaient prédit. Québec a obligé ses hôtes à travailler fort, mettant beaucoup d’énergie à les empêcher de s’approcher du filet de leur gardien recrue, Emerik Despatie.

Pour Patrick Roy, la défaite était crève-cœur. «On a très bien joué. On a été très bons pendant 60 minutes. Comme entraîneur, je suis extrêmement content de la performance de l’équipe. On a limité l’Océanic à très peu de chances de marquer. Pour une équipe jeune, on a relevé un beau défi!» Roy s’est dit fier de la progression de ses ouailles. «C’est un bon test pour nous et je trouve que les joueurs ont bien répondu. On affrontait quand même une très bonne équipe qui est à maturité!» L’entraîneur-chef de la capitale avait de bons mots pour son jeune gardien. «Il a très bien fait. De match en match, il joue de mieux en mieux.» 

Serge Beausoleil avait le triomphe plutôt modeste. «On a trouvé une façon de gagner, a indiqué Serge Beausoleil. Il y a des matchs où tu as de l’énergie à revendre, où tu es toujours sur la rondelle […]. Ce soir, les replis défensifs étaient difficiles.» Le pilote rimouskois a été forcé d’admettre que l’adversaire était coriace. «Ils [les Remparts] sont jeunes et appliqués. Il ne faut pas que tu leur laisses trop d’espace parce qu’ils sont très rapides!»

Sur un jeu de puissance en début de match, Anthony Gagnon (20e) a fait mal à son ancien club. La vue complètement voilée, Colten Ellis n’a jamais vu arriver la rondelle. Nathan Gaucher (9e) a doublé l’avance des siens 17 secondes plus tard. Mais à 7:04 de la première période, Justin Bergeron a freiné l’élan des Diables rouges en faisant une passe à Maxime Collin (4e) qui l’a fait dévier derrière Despatie.

Un seul but a été marqué à la période médiane. Après avoir mis beaucoup de pression devant le filet, Adam Raska (10e) a égalisé la marque avec un homme en plus. «Raska a bien fait ça, a souligné Beausoleil. Il nous a donné un gros but sur un tir parfait. Il a compétitionné toute la soirée!»

Lafrenière expulsé du match 

Le troisième vingt a débuté sur une pénalité majeure accordée à Alexis Lafrenière qui a été expulsé du match pour mise en échec à la tête de Thomas Caron qui est resté allongé quelques secondes sur la patinoire. Mais, il est revenu au jeu quelques minutes plus tard. Il a fallu attendre à la fin du duel pour que, en supériorité numérique, Justin Bergeron (10e) réussisse à trouver l’ouverture pour glisser le disque dans le fond du filet, brisant ainsi l’égalité. Puis à 4 secondes de la fin, Zachary Bolduc a sauté sur une rondelle libre pour l’envoyer dans un filet désert.