L’Océanic obtient les services du gardien de but Creed Jones, qui évoluait au sein des Olympiques de Gatineau.

L’Océanic acquiert Justin Bergeron et Creed Jones

RIMOUSKI – S’il considère que son organisation s’est bien débrouillée depuis le début de la saison, Serge Beausoleil commence tout de même à ressentir l’essoufflement de ses troupiers, surtout sur les plans de la maturité et de l’expérience. En mettant la main sur Justin Bergeron et Creed Jones, en plus d’Andrew Coxhead, d’Olivier Bourret, de Walter Flower et de Nicolas Guay acquis avant les Fêtes, le directeur-gérant de l’Océanic de Rimouski calcule qu’il s’enrichit de 1275 matchs d’expérience.

Il a payé cher auprès des Huskies de Rouyn-Noranda pour obtenir Bergeron, qui s’amène en échange d’un choix de 1re ronde en 2020, de deux de 2e en 2020 et en 2022, d’un de 3e en 2022 et d’un choix de 4e tour en 2021, en plus de trouver «épouvantable» d’avoir cédé les services d’Alexis Brisson. Mais, Beausoleil rappelle que Bergeron était sur le premier trio de défenseurs avec Noah Dobson lors des séries éliminatoires, pendant lesquelles il a récolté 20 points.

«C’est un des défenseurs les plus en demande dans le circuit présentement, considère-t-il. Justin Bergeron est un gars qui joue sur 200 pieds. Ses qualités offensives en font un joueur unique. Avec son retour possible l’an prochain, c’est une acquisition d’extrême importance parce qu’il a gagné la Coupe Memorial et la Coupe du Président, l’an passé. C’est un gars qui a une immense expérience. Le rajouter à notre brigade, il va venir tonifier notre attaque, notre relance. À cela s’ajoute Walter Flower […]. Ce sont deux défenseurs de très haut calibre qu’on vient d’aller chercher, déjà qu’on avait des gars comme [Zachary] Massicotte et [Christopher] Innis. Avec le jeune [Isaac] Belliveau et [Anthony] D’Amours, ça fait une défensive vraiment solide!»

Comme Colten Ellis a été mis à l’écart pendant deux mois et demi en raison d’une blessure, l’entraîneur-chef reconnaît qu’il a beaucoup demandé à ses gardiens substituts, Raphaël Audet et Justin Blanchette. «On sentait qu’on avait besoin d’expérience […], constate-t-il. C’est pour ça qu’on a acquis les services de Creed Jones, 19 ans, qui a énormément de potentiel et qui est capable de jouer de très grosses minutes. Ça nous fait un duo devant le filet qui est capable de faire face à la musique!» Le gardien des Olympiques de Gatineau a été transigé contre un choix de 2e ronde en 2021. C’est d’ailleurs lui qui se trouvera devant la cage de l’Océanic lors du match de mardi à domicile contre les Cataractes de Shawinigan. «Un certain Colten Ellis sera le gardien substitut», spécifie Beausoleil en esquissant un sourire. 

Échangé le 18 décembre des Cataractes contre un choix de 8e ronde conditionnel en 2021, Justin Blanchette devrait être réassigné à Granby dans le junior AAA. Quant à la recrue Raphaël Audet, il devra choisir entre le junior AAA ou le collégial. «Ça devrait se finaliser dans les prochains jours», fait savoir le directeur-gérant adjoint, Danny Dupont.

Pour l’instant, l’alignement de l’Océanic est composé de huit défenseurs, de deux gardiens et de quatorze attaquants. Mais, d’autres mouvements pourraient survenir d’ici vendredi.