Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly
Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly

LNH: suspense en vue de la loterie de lundi 

Joshua Clipperton
La Presse Canadienne
Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, tenait une carte bleue alors que la loterie en vue du repêchage approchait de son moment crucial, à la fin juin.

«La toute première sélection, commença Daly, avant de révéler le logo de la ligue, ira à une équipe encore à déterminer.»

Ainsi se déclenchait la deuxième phase d'un processus unique, lors d'une saison inédite : les huit premières formations éliminées du redémarrage à 24 clubs auraient une chance de pouvoir choisir l'ailier Alexis Lafrenière.

La place réservée, désignée Équipe E, avait 2,5 % de chances de gagner le tirage au sort; ça représente le plus grand saut dans l'histoire de la LNH pour la première sélection, un bond du rang 12 au premier choix.

En lice seront les huit équipes éliminées du tour de qualification - les Oilers, les Panthers, le Wild, les Predators, les Rangers, les Penguins, les Jets et les Maple Leafs.

Chaque club aura 12,5 % des chances lors de cette loterie lundi, à 18h.

Les Kings possèdent la deuxième sélection du repêchage, provisoirement prévue les 9 et 10 octobre, tandis que les Sénateurs choisiront aux troisième et cinquième rangs.

Le choix n ° 3 appartenait aux Sharks, mais il a été acquis dans l'échange d'Erik Karlsson, en 2018.

Les Red Wings, qui avaient les meilleures chances de gagner la phase initiale de la loterie, possèdent la quatrième sélection, tandis que les Ducks, les Devils et les Sabres complètent le top 8.

Après le tirage au sort pour le choix n ° 1, les sélections neuf à 15 seront déterminées par le pourcentage de points en saison régulière des sept autres perdants du tour de qualification, au moment où la ligue a dû suspendre la saison soit le 12 mars, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Les 16 prochains choix au repêchage seront accordés selon l'ordre inverse des résultats des séries.

La ligue devait initialement tenir le repêchage au Centre Bell à Montréal, pas si loin de la ville natale de Lafrenière, St-Eustache.

Le joueur de 18 ans a été deux fois le joueur de l'année de la Ligue canadienne de hockey, avec l'Océanic de Rimouski.

Lafrenière avait obtenu 35 buts et 112 points en 52 matchs avant l'annulation de la saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, en raison du coronavirus.

Lafrenière a également été nommé joueur par excellence du championnat du monde de hockey junior 2020, après avoir aidé le Canada à remporter l'or en République tchèque.