patrice Bergeron a discuté un brin avec les médias d’ici, jeudi, en marge de la conférence de presse servant à dévoiler les nouvelles activités du Pro-Am Gagné Bergeron, qui a été annulé en raison de la COVID-19.
patrice Bergeron a discuté un brin avec les médias d’ici, jeudi, en marge de la conférence de presse servant à dévoiler les nouvelles activités du Pro-Am Gagné Bergeron, qui a été annulé en raison de la COVID-19.

LNH: Patrice Bergeron souhaite un retour au jeu «qui aura du sens»

Si l’occasion se présente, Patrice Bergeron aimerait bien avoir la chance de batailler pour remporter la seconde Coupe Stanley de sa carrière. Bien qu’aucun protocole de retour au jeu ne fera l’unanimité, le joueur des Bruins de Boston voudra que celui-ci tienne compte de la sécurité de sa famille et la possibilité de ne pas s’en éloigner pendant des mois.

«Je ne le cacherai pas, il y a une super opportunité qui s’offre à nous avec la manière qu’on a terminé la saison régulière. On veut tous avoir la possibilité de jouer dans les séries, mais on veut aussi que ç’a aille du bon sens», affirme le centre de Sillery, qui est le père de trois enfants.

Bergeron a discuté un brin avec les médias d’ici, jeudi, en marge de la conférence de presse servant à dévoiler les nouvelles activités du Pro-Am Gagné Bergeron, qui a été annulé en raison de la COVID-19. Il était toujours à Boston, où il suit les développements de la pandémie au quotidien.

«Il reste beaucoup d’étapes à franchir avant de se rendre au but ultime, qui est de terminer la saison. La phase 2 serait de revenir à nos sites d’entraînement. Pour l’instant, il y a beaucoup d’idées sur la table, mais rien d’officiel encore. C’est à suivre», disait-il le site de conférence Zoom.

Après 70 matchs, les Bruins trônaient au sommet du classement général avec 100 points lorsqu’on a mis la saison en veilleuse. Ils étaient parmi les équipes favorites pour la grande valse du printemps.

«Beaucoup de joueurs de notre noyau vieillissent, la fenêtre pour gagner le trophée ultime se rapetisse de plus en plus. On est tous conscients qu’il est difficile de le faire, mais on veut que ça [le retour] soit fait de la bonne façon, que les volets santé et famille soient aussi respectés. Je ne veux pas m’avancer trop vite par rapport à cela, car il y a plusieurs scénarios, mais encore rien de concret. Je suis certain qu’ils vont trouver une solution, qui sans plaire à tout le monde, fera le plus de sens possible», ajoutait joueur de 34 ans qui n’était qu’à un but d’égaler sa récolte saisonnière la plus élevée (32) en carrière.

150 000$

Malgré l’annulation du Pro-Am qui porte leur nom, Simon Gagné et Patrice Bergeron tenaient à amasser des fonds pour les quatre organismes qu’ils soutiennent, soit les fondations Maurice Tanguay et Philippe Boucher, Leucan et le Pignon Bleu. Lors des deux dernières présentations au Centre Vidéotron, l’événement avait permis de leur remettre 450 000 $ (2019) et 428 000 $ (2018). Lorsqu’il se tenait à L’Ancienne-Lorette, la remise variait de 120 000 à 180 000$, annuellement.

«Depuis 11 ans, on a amassé 1 850 000$ pour les enfants. L’objectif de 150 000$ nous permettrait d’atteindre le cap de 2 millions$», racontait Alain Rioux, président du comité organisateur.

La version 2020 du Pro-Am Gagné-Bergeron consistera donc à un encan en ligne qui aura lieu du 15 au 30 août (inscription du 1er au 15 août), où plus d’une cinquantaine d’items seront mis aux enchères, comme des chandails de Gagné, Bergeron, Sidney Crosby, Alex Ovechkin, Brad Marchand, David Pasternak et Phillip Danault, mais aussi des départs pour quatre au golf La Tempête offerts par Simon Gagné et Philippe Boucher, des raquettes de tennis de Félix Auger-Aliassime et Bianca Andreescu, des billets pour des matchs de hockey à Montréal et Boston, des bons d’achat dans des restaurants, etc.

De plus, un Défi-vélo par équipe de deux à cinq cyclistes de 100 km au coût de 5000$ par équipe est aussi créé. Une compétition où chaque groupe fera l’épreuve où et quand il le veut.

«Il était important pour nous de ne pas laisser tomber nos quatre fondations. Même si on a été obligé d’annuler le Pro-Am, ça nous tenait à cœur et on pourra ainsi leur remettre quelque chose», notait Gagné, dont le tournoi de golf à son nom au profit de Leucan devrait aussi passer dans le tordeur de la pandémie de la COVID-19.

Quelques joueurs de la LNH avaient déjà confirmé leur présence au Pro-Am traditionnel, comme Yanni Gourde, Philllip Danault, Samuel Girard et Marc-Édouard Vlasic, mais ceux-ci ne seront pas sollicités pour les prochaines activités. «Ils nous ont tellement aidés depuis 10 ans, on voulait leur donner un peu de répit pour cette année et trouver une façon d’aider par nous-mêmes», ajoutait Bergeron à propos des joueurs de la LNH qui répondent toujours présents.

Toutes les informations pour s’inscrire aux deux événements du Pro-Am sont disponibles sur le site www.proamgagnebergeron.com.