Pierre-Luc Dubois est passé, en l'espace de quelques mois, du septième au premier rang du classement des meilleurs espoirs nord-américains.

LNH: Dubois premier espoir nord-américain

Quel bond colossal pour Pierre-Luc Dubois! Le Rimouskois est passé de la septième à la pemière place dans le classement des espoirs nord-américains en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.
À deux mois de l'encan, la LNH a publié mardi sa liste finale. L'attaquant des Screaming Eagles du Cap-Breton s'y retrouve au sommet d'une liste relevée, devançant même celui qui était perçu comme le plus beau prospect à la mi-saison, l'Américain Matthew Tkachuk.
Dubois a été solide toute la saison, comme en font foi ses 99 points en 62 matchs. Mais il a terminé le calendrier régulier sur les chapeaux de roues, récoltant 30 points à ses 14 dernières rencontres, séquence où il n'a été blanchi qu'une fois.
Les responsables de ce classement semblent apprécier ses aptitudes offensives, mais aussi son travail défensif. «Si vous avez besoin de quelqu'un pour surveiller le meilleur trio adverse, il est un joueur qui peut faire ça», estime le directeur de la Centrale de recrutement de la LNH, Dan Marr. «Si vous avez besoin de quelqu'un qui peut générer des chances de marquer, il a les habiletés, la vitesse et les mains pour le faire aussi. Il est vraiment complet.»
Selon Marr, Dubois et Tkachuk seront des joueurs étoiles dans la LNH. «Et même s'ils pratiquent un style différent, l'écart qui les sépare dans les projections pour faire carrière dans la LNH est très mince. Nos projections ont donné une très légère avance à Dubois, que nous voyons devenir un joueur multidimensionnel.»
Comme Crosby
Dubois est devenu le premier de la LHJMQ à dominer ce classement final  depuis Sidney Crosby, en 2005.
Deuxième athlète de la LHJMQ sur cette liste, le défenseur des Foreurs de Val-d'Or, Julien Gauthier, a perdu des plumes, glissant du 4e au 12e rang. Pascal Laberge (28e, Victoriaville) et Vitali Abramov (29e, Gatineau) sont les deux autres hockeyeurs de la ligue québécoise dans le top 30. À noter que la petite taille (5'9'') de l'attaquant russe semble moins déranger les dépisteurs de la LNH, puisqu'il a fait un saut de 27 places.
Sans surprise, l'Américain Austin Matthews a devancé les Finlandais Patrik Laine et Jesse Puljujarvi au classement des joueurs évoluant en Europe. Matthews a impressionné en Suisse, cette saison, avec 46 points en 36 matchs avec Zurich. 
Avec La Presse Canadienne