L’Italien Giulio Ciccone a remporté dimanche l’épreuve réservée aux grimpeurs du «Challenge des Stars», une course cycliste virtuelle.
L’Italien Giulio Ciccone a remporté dimanche l’épreuve réservée aux grimpeurs du «Challenge des Stars», une course cycliste virtuelle.

L'Italien Ciccone plus fort que Froome et Nibali sur une course virtuelle

ROME — L’Italien Giulio Ciccone a remporté dimanche l’épreuve réservée aux grimpeurs du «Challenge des Stars», une course cycliste virtuelle organisée sur la plateforme BKool et à laquelle ont notamment participé Chris Froome et Vincenzo Nibali.

Dans leur garage, sur leur terrasse ou au milieu de leur salon, 16 champions ont grimpé sur leur home-trainer et se sont affrontés sur une montée virtuelle de 2,9 kilomètres, répliquant les derniers lacets du mythique col du Stelvio, dans les Alpes italiennes.

Le logiciel Bkool permet de suivre sur écran la progression dans un décor recréé et en temps réel des coureurs, qui se livrent donc un vrai duel, presque comme s’ils étaient sur la route.

Dans ce tournoi à élimination directe, c’est l’Italien Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), vainqueur de deux étapes du Tour d’Italie en 2019 et porteur du Maillot Jaune pendant deux jours sur le Tour de France la même année, qui s’est imposé.

En finale, il a battu le Belge Thomas de Gendt. «C’était une belle compétition, avec des champions. C’était virtuel, mais c’était très sympa», a déclaré l’Italien.

Les deux têtes d’affiche du tournoi, Vincenzo Nibali et Chris Froome, ont été battues dès le premier tour.

Le Britannique, quadruple vainqueur du Tour de France, a été handicapé par une erreur de manipulation sur le logiciel lors de son match face au Français Warren Barguil, ce qui lui a coûté plusieurs mètres de retard dès le départ.

«Je suis revenu, mais j’étais mort», a-t-il souri. «Au bout du compte, c’était une super expérience, surtout en ce moment où on ne peut pas vraiment se mesurer à d’autres coureurs», a-t-il ajouté.

«C’était vraiment sympa et de mon côté, la forme s’améliore», a-t-il encore déclaré, parlant de «relation d’amour et de haine» avec son home-trainer.

Samedi, une première étape de ce «Challenge des Stars» avait été disputée pour les sprinters et remportée par le Néerlandais Fabio Jakobsen.