Dans l’aire d’arrivée, Lindsey Vonn a reçu un bouquet de fleurs des mains de l’Italienne Sofia Goggia, championne olympique de descente et l’une de ses meilleures amies sur le circuit, qui s’est agenouillée et inclinée devant elle.

Lindsey Vonn pense à la retraite

CORTINA D’AMPEZZO — Un Super G aux allures de passage de témoin définitif : alors que Mikaela Shiffrin a remporté dimanche à Cortina d’Ampezzo sa 11e victoire de la saison, Lindsey Vonn est sortie de piste et a laissé entendre que son immense carrière avait peut-être pris fin dans les Dolomites.

Alors qu’elle n’avait pas encore skié cette saison en Coupe du Monde, handicapée par une blessure au genou gauche, Vonn attendait beaucoup de ces trois jours sur l’Olympia delle Tofane, une piste où elle a triomphé 12 fois, six en descente et six en Super G.

Mais sa fin de semaine à Cortina n’a pas tourné comme elle l’espérait, avec deux résultats moyens en descente (15e et 9e), où elle a couru avec des genouillères, puis une sortie de piste en Super G.

Alors qu’elle était en retard aux premiers intermédiaires, Vonn a fini par manquer une porte, payant une trajectoire à la limite depuis plusieurs secondes.

Dans l’aire d’arrivée, elle a reçu un bouquet de fleurs des mains de l’Italienne Sofia Goggia, championne olympique de descente et l’une de ses meilleures amies sur le circuit, qui s’est agenouillée et inclinée devant elle.

Il y avait alors encore des sourires, mais très vite, le visage de l’Américaine aux 82 succès s’est assombri, comme le racontait à la télévision italienne la skieuse transalpine Nadia Fanchini.

Difficultés physiques

«Je l’ai vue en larmes. Elle m’a dit que ça allait, mais sa combinaison était très abimée, elle a pris un sacré coup», témoignait Fanchini.

Un peu plus tard en zone mixte, Vonn confirmait que ses difficultés physiques lui pesaient plus que prévu, au point d’envisager une fin de carrière anticipée, alors qu’elle voulait tenir jusqu’au début de saison prochaine et l’étape de Lake Louise, sa station fétiche.