Daniel Royer, à droite, a marqué par deux fois.

L'Impact s'incline 4-0 à New York

Équipe de l'heure dans la MLS, les Red Bulls de New York ont mis de la pression dès le départ pour finalement battre l'Impact de Montréal 4-0, samedi soir.
Daniel Royer (deux fois), Michael Murillo et Bradley Wright-Phillips ont été les buteurs des Red Bulls, qui sont invaincus à leurs quatre dernières rencontres.
À la 58e, Murillo a saisi un ballon libre après un court rebond et a marqué son premier filet dans la MLS, donnant les devants 2-0 aux siens. La séquence a débuté quand Royer a décoché un tir peu après un corner.
Wright-Phillips a fait 3-0 à la 85e minute, redirigeant un centre vigoureux d'Aaron Long. Royer a complété son doublé avec une minute à écouler au cadran régulier.
Les Red Bulls ont conclu la première demie en ayant dominé 13-3 pour les tirs, dont 6-1 pour ceux cadrés. À la fin du match, cette colonne indiquait 24-5 et 11-2 en faveur des New-Yorkais.
Départ en lion
Les Red Bulls ont débuté en lion : avant qu'il y ait trois minutes de disputées, Tyler Adams a raté de peu et Felipe a vu une puissante frappe habilement stoppée par Maxime Crépeau, qui obtenait un premier départ en MLS.
Au milieu de la première période, Crépeau a été trop agressif lors d'une menace de Royer : l'Autrichien a obtenu un penalty et l'a converti avec une frappe en douceur, au centre du filet. Le gardien de Candiac a plongé vers sa gauche et Royer a pu signer un neuvième but cette saison, à la 23e minute.
Tabla a eu une bonne occasion après une longue passe de Michael Salazar (21e minute), mais il a tiré beaucoup trop haut.
Cinq minutes plus tard, Tabla s'est trouvé plus ou moins en échappée, mais il n'avait plus l'angle optimal et Luis Robles a pu faire l'arrêt.
L'Impact sera de retour en action le samedi 5 août au Stade Saputo, face à Orlando City.