Ignacio Piatti a marqué en deuxième demie pour l'Impact, son neuvième but cette saison.

L'Impact gagne un troisième match de suite

MONTRÉAL — Le mauvais début de saison de l'Impact commence à paraître bien loin.

Il y a à peine un mois, la formation montréalaise semblait se diriger vers une saison de misère et le président semblait même être prêt à sacrifier Ignacio Piatti. Voilà toutefois que l'Impact a inscrit un troisième gain d'affilée par jeu blanc, une victoire de 2-0 contre le Sporting Kansas City, samedi.

Piatti et Alejandro Silva, sur un penalty, ont marqué en deuxième demie pour l'Impact (7-11-0), qui a quatre victoires à ses cinq dernières sorties. Le Bleu-blanc-noir s'est aussi approché à deux points du sixième et dernier rang donnant accès aux séries dans l'Association Est, une position détenue par le Fire de Chicago.

Le Sporting Kansas City (9-3-5) était pourtant arrivé à Montréal fort d'une séquence de sept matchs sans défaite en MLS (4-0-3) et en tête de l'Association de l'Ouest. Il était aussi invaincu à ses six derniers duels contre l'Impact (4-0-2).

Les bonnes nouvelles semblent se multiplier chez l'Impact. En plus d'avoir vu Silva marquer un premier but dans l'uniforme bleu-blanc-noir, l'entraîneur-chef Rémi Garde a confirmé que le défenseur Rod Fanni allait prolonger son aventure montréalaise jusqu'à la fin de la saison.

«C'est vrai que Rod est un joueur important, a reconnu le milieu de terrain Saphir Taïder. Il amène de l'expérience et une certaine assurance au groupe. Je suis content de l'avoir avec nous. Il semble prendre plaisir ici et c'est important à son âge.

«Il est quelqu'un de plutôt calme, a ajouté Taïder, quand on lui a demandé de décrire le Français âgé de 36 ans. Quand on le connaît un peu, on réalise qu'il aime bien s'amuser et faire des blagues. Il est un peu le "papi" du groupe.»

Minuit moins une

Le contrat de Fanni arrivait à échéance à minuit. Puisqu'il restera avec l'Impact, la défensive montréalaise ne devrait donc pas se transformer en citrouille au 12e coup d'horloge.

«Lors des derniers matchs, nous avons bien fait avec l'avance, a noté le gardien Evan Bush, qui a réalisé trois arrêts pour prolonger à 342 minutes la séquence de l'Impact sans accorder de but, un record d'équipe. Nous gardons le ballon même quand nous sommes sous pression, nous ne précipitons pas les jeux. Le deuxième but a été important. Kansas City avait gagné 3-2 la semaine dernière après avoir effacé un retard de deux buts, mais je n'ai jamais eu l'impression que nous allions nous relâcher avec l'avance. Nous nous sommes battus jusqu'à la fin.»

Piatti a inscrit son neuvième but de la saison à la 54e minute avant de céder sa place au point de penalty à Silva à la 70e minute, une décision qui en a surpris plus d'un. L'Uruguayen s'est avancé en sautillant lentement et a surpris le gardien Tim Melia.

«J'ai vu Silva faire ça en sautillant plein de fois à l'entraînement, a raconté Bush. Je me disais toujours qu'il n'allait jamais tenter ça en match et je n'en revenais pas quand je l'ai vu le faire.»

Piatti n'a pas trop voulu expliquer son raisonnement et a refusé de jouer le jeu quand il a été questionné pour savoir si la défaite de l'Argentine contre la France en huitièmes de finale à la Coupe du monde, combinée à la victoire de l'Uruguay face au Portugal, avait joué un rôle dans la décision.

«Il a souvent marqué sur penalty en Argentine, je savais qu'il tirait très bien, a-t-il dit. Il a marqué et nous sommes contents.»

Garde n'a pas hésité à louanger le travail de Silva dans cette rencontre.

«Nous avons vu qu'il pouvait élever son niveau par rapport à ce que nous avions vu depuis le début de la saison, a-t-il mentionné. Je le dis pour tous les joueurs, ce n'est pas évident de s'adapter à la ligue, la langue et un nouveau pays. En plus, ils sortent d'un demi-championnat ou d'un championnat complet.

«Je suis content pour lui parce qu'il ne ménage pas les efforts à l'entraînement. Nous avons fait pas mal de vidéo et il a su modifier des choses dans son jeu qui sont très importantes pour nous et embêtantes pour l'adversaire.»

Samuel Piette a quitté la rencontre à la 38e minute en raison d'une blessure à la hanche gauche. Garde s'est dit optimiste de ne pas avoir perdu les services du Québécois pour une longue période. Ken Krolicki a hérité de ses responsabilités comme milieu défensif, tandis que Shamit Shome a fait son entrée sur le terrain.

L'Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il accueillera les Rapids du Colorado.