Jeisson Vargas (16), laissé totalement à découvert dans la surface de réparation, a profité d’une belle manœuvre orchestrée par Piatti pour ouvrir la marque à la 59e minute de jeu.

L’Impact bat les Sounders 1-0

SEATTLE — Jeisson Vargas a complété le superbe jeu d’Ignacio Piatti à la 59e minute de jeu pour permettre à l’Impact de Montréal de signer une victoire de 1-0 face aux Sounders de Seattle, samedi soir.

Vargas, laissé totalement à découvert dans la surface de réparation, a profité d’une belle manœuvre orchestrée par Piatti pour ouvrir la marque à la 59e minute de jeu. Pour un deuxième match d’affilée, Piatti a obtenu une passe décisive, permettant à son coéquipier de propulser le club montréalais vers la victoire.

Après deux semaines de repos, l’Impact (2-2-0) a été en mesure de renouer avec la victoire, signant un deuxième gain consécutif, après avoir triomphé 1-0 devant le Toronto FC lors de son ouverture locale au Stade olympique, le 17 mars.

Malgré leurs succès des dernières années, les Sounders (0-3-0) éprouvent des difficultés depuis le début de la saison. Les locaux devaient notamment composer avec l’absence de leur capitaine Clint Dempsey, qui était suspendu après avoir reçu un carton rouge lors du dernier match de l’équipe.

En plus de cette absence de taille, les Sounders ont dû se débrouiller à 10 joueurs après que Kelvin Leerdam eut reçu un carton rouge à la 40e minute de jeu.

Alors que plusieurs croyaient voir les nouveaux venus de l’Impact amorcer le match, le défenseur Rudy Camacho et le milieu de terrain Alejandro Silva ont plutôt été laissés de côté puisque l’entraîneur-chef du Bleu-blanc-noir, Rémi Garde, souhaitait conserver la même formation qui avait bien performée contre le Toronto FC, il y a deux semaines.

Silva a toutefois obtenu sa première chance au sein du onze montréalais. Le milieu de terrain a été envoyé dans la mêlée à la 79e minute de jeu, en remplacement de Ken Krolicki.

L’Impact croisera le fer avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, le 6 avril, au Gilette Stadium.

Une victoire qui fait du bien à la confiance

Après avoir battu leurs plus grands rivaux et les champions en titre, le Toronto FC, il y a deux semaines, l’Impact s’est imposé à nouveau devant les finalistes de la Coupe MLS.

Sans avoir fait des éclats lors de la première demie, l’Impact a su imposer son rythme, malgré le succès des Sounders au CenturyLink Field.

Dès la 12e minute de jeu, Piatti a menacé et a manqué une chance en or d’ouvrir la marque. Sur la séquence, l’Argentin a servi un bon jeu de pieds à Roman Torres, le déjouant, mais a rapidement vu son tir bloqué par Chad Marshall devant la cage adverse.

Les locaux ont rapidement répliqué, et Nicolas Lodeiro a bien failli inscrire le premier but de la rencontre à la suite d’un jeu en triangle. Son tir a cependant dévié par-dessus la cage d’Evan Bush.

Après consultation vidéo, l’arbitre Ismail Elfath a distribué un carton rouge à Leerdam avant la mi-temps, puisque celui-ci a distribué une gifle au visage du défenseur Daniel Lovitz.

Malgré l’avantage numérique, l’Impact n’a pas semblé être davantage menaçant et a même évité le pire sur le tir de Rodeiro après seulement quelques minutes de jouées en deuxième demie.

Piatti a toutefois orchestré une belle séquence et a mené d’une main de maître le jeu pour permettre à Vargas de marquer. Le numéro 10 a d’abord déjoué Torres et Marshall pour permettre à Vargas de s’amener seul et de déculotter Stefan Frei, sur sa droite.

Anthony Jackson-Hamel, qui semblait un cas incertain pour la rencontre, a fait son entrée sur le terrain à la 71e minute, remplaçant à la pointe.

Les hommes de Garde ont tenu le fort jusqu’à la toute fin pour repousser les tentatives des Sounders, qui tentaient tant bien que mal d’égaler le marque.