Philippe Eullafroy, directeur de l'Académie de l'Impact, et Helder Duarte, directeur technique de l'ARSQ, ont annoncé un partenariat entre leur organisation respective.

L'Impact a un oeil sur Québec

Un partenariat annoncé mardi entre l'Impact de Montréal et l'Association régionale de soccer de Québec (ARSQ) permet aux jeunes joueurs de la région de croire plus fort en leur rêve d'évoluer un jour avec le meilleur club de la province.
«C'est un grand jour pour le soccer à Québec», a lancé le directeur technique de l'ARSQ, Helder Duarte, en marge d'une conférence de presse au stade Honco de Lévis.
Cette entente permet un échange direct entre les deux partis, dans l'espoir de dénicher les meilleurs jeunes athlètes de la région pour qu'ils se joignent à l'Académie de l'Impact, l'organe mis en place par le club montréalais pour développer le talent québécois. Des recruteurs du onze montréalais viendront souvent faire leur tour du côté de la capitale pour épier l'élite.
«Tous les jeunes de 12 à 16 ans qui ont un potentiel vont pouvoir en profiter. Ça va permettre à nos joueurs d'être vus beaucoup plus souvent que les années passées. Ça va leur permettre de rêver un peu, de voir que l'Impact n'est pas si loin que ça», a résumé Duarte, en parlant de la populaire formation de la Major League Soccer (MLS).
Avec 28 000 joueurs, l'ARSQ est la plus grosse association de soccer au Québec. Cette entente «est une évidence quand on voit la grandeur et le potentiel de l'ARSQ, en terme de joueurs, de clubs et de compétence», a déclaré Philippe Eullaffroy, directeur de l'Académie de l'Impact. «Avant, on y allait de manière sporadique. Maintenant, on va y être de manière quasiment permanente. [...] Pour prendre une bonne décision, il faut voir le joueur souvent, une dizaine de fois, avant d'avoir une bonne idée de son réel potentiel.»
Expertise
Joueurs et entraîneurs de l'ARSQ profiteront aussi de l'expertise de l'Impact, autant sur le plan sportif qu'éducatif, entre autres au moyen de formations. L'association souhaite par ailleurs accueillir les meilleurs athlètes du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord dans un avenir rapproché.
L'objectif ultime : voir un autre joueur de Québec porter les couleurs de l'Impact, à l'image du Limoulois Anthony Jackson-Hamel. Un seul athlète de la région, Julien Bourassa (14 ans), fait partie de l'Académie de l'Impact en ce moment. Il en faut plus, disent en choeur l'Impact et l'ARSQ.
Selon Duarte, l'«effet Impact» est indéniable à Québec. «Vous seriez surpris du nombre d'autobus qui vont à Montréal lorsqu'il y a un match important», a dit l'homme de soccer, aussi entraîneur-chef de la formation féminine du Rouge et Or, championne canadienne. «On voit beaucoup de joueurs avec le gilet de l'Impact sur le dos. Même nous, on est surpris de l'impact que peut avoir l'Impact sur les jeunes de la région. Ce n'est plus juste le chandail du Canadien!»
Dynamo contre Impact?
Un match entre le Dynamo de Québec et l'Impact de Montréal? Ça pourrait arriver! Le champion 2017 de la Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ), dont fait partie le Dynamo, participera au Championnat canadien de 2018. L'équipe en tête du classement final aura un rendez-vous avec le Fury d'Ottawa (USL) ou le Edmonton FC (NASL), formations de deuxième division, niveau supérieur à celui de la PLSQ. Le gagnant de ce match se mesurera ensuite à la meilleure équipe canadienne de la MLS, soit l'Impact, le Toronto FC ou les Whitecaps de Vancouver. «Ne serait-ce que, juste une fois, avoir la chance de faire ça, ce serait incroyable», dit Helder Duarte, directeur technique de l'ARSQ, tout en reconnaissant que les chances d'une équipe de la PLSQ seraient minces contre la MLS.
Le vainqueur du Championnat canadien participe à la Ligue des Champions de la CONCACAF; le gagnant de ce tournoi accède ensuite à la Coupe du monde des clubs de la Fédération internationale de football Association (FIFA). Un match entre le Dynamo et le Real Madrid? OK, ne nous emportons pas trop... Le Dynamo amorcera sa première saison dans la PLSQ le 14 mai, sur un terrain extérieur du stade Honco de Lévis.