Même si Liverpool a été battu 4-2, mercredi, l'équipe anglaise s'était forgée un coussin suffisant lors du match aller pour remporter la demi-finale de la Ligue des champions. En grande finale, le 26 mai, Liverpool sera opposé au Real Madrid à Kiev, en Ukraine.

Ligue des champions : Liverpool perd, mais passe en finale

ROME —Liverpool est passé en finale de la Ligue des champions pour la première fois en plus de 10 ans malgré un revers de 4-2 à Rome, mercredi.

Liverpool a marqué deux buts hâtifs et cela a suffi pour s’imposer 7-6, au total des buts. Les Reds avaient dominé le match aller 5-2. Les 13 buts marqués dans les deux manches représentent un record de la Ligue des Champions lors d’une demi-finale.

«Quand deux équipes jouent de manière aussi offensive, c’est comme un combat de boxe, a affirmé Eusebio Di Francesco, l’entraîneur des perdants. «Il devrait y avoir plus de matchs comme ceux-là.»

Le 26 mai à Kiev, ce sera donc un choc entre le soccer heavy metal de Jürgen Klopp et la force tranquille des doubles tenants du titre de Zinedine Zidane. L’affiche a eu un précédent, en 1981, quand les Anglais s’étaient imposés 1-0 au Parc des Princes pour décrocher la troisième de leurs cinq C1.

En Ukraine, ils joueront leur huitième finale en tout et tenteront de réussir là où ont échoué l’Atlético de Madrid et la Juventus Turin ces deux dernières années : renverser l’insubmersible Real de Zidane et Ronaldo. Lors de sa dernière présence en finale, Liverpool avait été battu par l’AC Milan, en 2007.

Sadio Mane (9e minute) et Georginio Wijnaldum (25e) ont été les buteurs des Reds, tandis qu’Edin Dzeko (52e), son huitième en 12 rencontres en Ligue des champions, et Radja Nainggolan (86e et 94e) ont marqué pour l’AS Roma, qui a aussi bénéficié d’un but contre son camp de James Milner (15e).