Antonio Brown s’est entendu avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre quelques heures après avoir été libéré par les Raiders d’Oakland.

Libéré par les Raiders, le receveur Antonio Brown rejoint les Patriots

ALAMEDA, Calif. — Antonio Brown s’est entendu avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre quelques heures après avoir été libéré par les Raiders d’Oakland.

L’agent de Brown, Drew Rosenhaus, a confirmé la nouvelle à l’Associated Press. Brown avait signé un contrat qui aurait pu lui rapporter jusqu’à 50 millions $ US en trois saisons avec les Raiders. Les Patriots lui ont plutôt garanti neuf millions $ cette saison, avec le potentiel de toucher jusqu’à 15 millions $.

Brown a publié sur les réseaux sociaux une photo de lui-même dans l’uniforme des Patriots, peu de temps après que le réseau ESPN eut rapporté l’information.

Un porte-parole des Patriots n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Les Patriots vont commencer leur saison dimanche face aux Steelers de Pittsburgh. Ils célèbreront alors leur sixième titre du Super Bowl.

Brown a été libéré par les Raiders quelques heures après qu’il eut formulé cette demande par l’entremise de son compte Instagram. Celle-ci était venue après qu’il eut écopé d’une impressionnante amende pour une prise de bec survenue à l’entraînement avec le directeur général du club Mike Mayock.

Le receveur avait publié un message sur son compte Instagram officiel samedi matin dans lequel il indiquait qu’il n’est pas «fâché», mais qu’il veut obtenir «sa liberté de prouver» à ses détracteurs qu’ils ont tort. Son message se terminait avec sa demande d’être libéré.

Une source au fait de la situation a mentionné que Brown a écopé d’une amende vendredi pour son altercation avec Mayock pendant une séance d’entraînement il y a deux jours. Cette personne a requis l’anonymat puisque l’amende n’a pas été annoncée officiellement.

Le réseau ESPN a rapporté que l’amende totalisait 215 073 $ US pour sa conduite qui entachait la crédibilité de l’équipe. Celle-ci a aussi ouvert la porte aux Raiders afin qu’ils puissent libérer Brown avant le début de la saison sans devoir lui verser 29 millions $ en salaire garanti au cours des deux prochaines années.

Brown a ensuite expédié un courriel à ESPN dans lequel il a dit: «il n’y a aucune chance que je joue après ce qu’ils ont fait en transformant mon contrat en entente hebdomadaire».