Le Chinois de 25 ans n'a commis aucun boguey et il a montré un pointage cumulatif de moins 8.
Le Chinois de 25 ans n'a commis aucun boguey et il a montré un pointage cumulatif de moins 8.

Li Haotong se hisse au sommet du classement du Championnat de la PGA

Doug Ferguson
Associated Press
SAN FRANCISCO — Encore jeune, souvent inconstant et toujours fonceur, Li Haotong est capable de faire pratiquement n'importe quoi sur un terrain de golf. Il était d'ailleurs à son mieux vendredi, lors du Chmapionnat de la PGA.

Trois ans après avoir joué 63 lors de la ronde finale de l'Omnium britannique, Li a remis une carte de 65 (moins-5) sur le parcours du TPC Harding Park et il s'est hissé en tête du tournoi après 36 trous.

Le Chinois de 25 ans n'a commis aucun boguey et il a montré un pointage cumulatif de moins 8. Il s'est donné une avance de deux coups sur un groupe de six golfeurs.

Parmi ce groupe, il y l'ancien numéro un mondial Jason Day (69), les Anglais Tommy Fleetwood (64) et Justin Rose (68) ainsi que, bien évidemment, Brooks Koepka (68), qui est double champion en titre de l'événement.

Li était en Chine quand la pandémie de COVID-19 a interrompu la saison de golf. Il est revenu au jeu il y a trois semaines et il n'a pu éviter le couperet.

«Je ne pensais même pas que je pouvais jouer de la sorte. Je n'avais aucune confiance», a-t-il mentionné.

Li a remporté deux titres sur le circuit européen, plus récemment en 2018. Il a été sensationnel sur le parcours du Royal Birkdale, en 2017, et il est devenu un des cinq joueurs de l'histoire à inscrire un 63 à sa carte lors de la ronde finale d'un tournoi majeur.

Koepka a eu besoin de l'aide d'un soigneur à trois occasions sur le neuf de retour, mais il a une fois de plus trouvé une façon de se placer parmi les meneurs. Pour une cinquième fois lors de ses huit derniers tournois majeurs, Koepka amorce les rondes du week-end à moins de trois coups de la tête.

«J'ai l'impression que je pourrais être à moins-10 en ce moment, a-t-il affirmé. J'ai réussi plusieurs bons coups roulés qui ne sont pas tombés au fond du trou. Je suis satisfait de mes coups de départ et de mon jeu avec mes fers. Je suis là où je veux me retrouver.»

Daniel Berger (67) et Mike Lorenzo-Vera (68) pointent également à égalité en deuxième position.

Cameron Champ a quant à lui joué 64. Il accuse trois coups de retard derrière Li et il se retrouve à égalité au huitième rang avec Paul Casey (67) et Brendon Todd (70), qui partageait le sommet du classement avec Day avant le début de la deuxième ronde.

Beaucoup plus loin derrière, il y a Tiger Woods. Il a flirté avec le couperet et il a joué 72. Woods accuse huit coups de retard sur le meneur.

Adam Hadwin a été le premier Canadien à terminer sa deuxième ronde et il est le mieux classé des quatre représentants de l'unifolié. Il a bouclé le parcours en 71 coups pour glisser en 31e place.

Son compatriote Mackenzie Hughes (68) sera le seul à l'accompagner lors des rondes du week-end.