Le gardien Philippe Desrosiers a été solide devant la cage de l'Océanic vendredi soir, permettant à Rimouski de remporter une deuxième victoire de suite en sol abitibien.

Rimouski 1/Shawinigan 0: Desrosiers sans faille

Le gardien Philippe Desrosiers a joué un match impeccable pour conduire l'Océanic à un gain de 1-0 sur les Cataractes, vendredi à Shawinigan.
L'indiscipline a failli être fatale à la troupe de Serge Beausoleil, qui doit son salut aux arrêts-clés de son gardien, qui a fait face à sept jeux de puissance des Cataractes. «C'est sûr que Philippe Desrosiers nous a offert une performance exceptionnelle, sans faille», a reconnu l'entraîneur-chef de l'Océanic. «On demande à nos gardiens de nous donner une chance de gagner. Mais ce soir [vendredi], tout ce qu'il n'a pas fait est de marquer un but.
«On s'est mis dans le pétrin un peu trop souvent», a ajouté Beausoleil. «Ce n'était pas toutes des bonnes pénalités. On va parler avec les gars et leur montrer des clips. Il y a des joueurs qui vont devoir se prendre en mains. Il n'y a pas eu tout le temps des comportements d'équipe. On est capable de mieux jouer en équipe.»
Morin de retour
À Boisbriand cet après-midi, Beausoleil pourra miser sur son pilier à la défensive, Samuel Morin, qui a été dans les derniers joueurs retranchés vendredi au camp des Flyers de Philadelphie. «J'ai apprécié le coup de fil de M. Hextall [Ron, le dg des Flyers]. Il a pris une décision courageuse compte tenu de la tempête médiatique qu'il y avait autour de Samuel, qui a joué du très bon hockey.
«Tout le monde est gagnant», estime le coach de l'Océanic. «Samuel va dominer le circuit cette année en continuant de se développer et en travaillant à nous aider à gagner.  Son arrivée va faire du bien à notre défensive.»
Vendredi, ce sont les gardiens qui ont volé la vedette. Desrosiers (22 arrêts) et Marvin Cüpper (35 arrêts) se sont montrés intraitables. Au dernier tiers, l'offensive de l'Océanic a fonctionné à plein régime avec 16 lancers. Cüpper a mis toute son expérience à profit pour son équipe, mais un tir du poignet de Alexis Loiseau (6e) l'a surpris.
NOTES: Aucune des équipes n'a compté en avantage numérique. L'Océanic a été tenu en échec en trois occasions... L'attaquant Frédérik Gauthier est aussi de retour avec l'Océanic. Blessé au camp des Maple Leafs de Toronto, il ne reviendra toutefois pas au jeu avant plusieurs semaines.