Sélectionné en première ronde au 21e rang par les Hurricanes de la Caroline, Julien Gauthier rayonnait après avoir entendu son nom vendredi soir.

Pire récolte de joueurs de la LHJMQ depuis 1990

La Ligue de hockey junior majeur du Québec se réveille avec un mal de bloc. Seulement 14 de ses joueurs ont été repêchés par une équipe de la Ligue nationale cette fin de semaine, sa pire récolte en 26 ans.
La déception s'avère amoindrie par la sélection de l'attaquant Pierre-Luc Dubois aussi tôt que troisième, dès vendredi soir, par les Blue Jackets de Columbus. Cela en fait le produit de la LHJMQ le plus prisé par la grande ligue depuis Nathan MacKinnon, premier en 2013 par Colorado.
N'empêche que 14 sur l'ensemble des 211 joueurs retenus ne constitue que 6,6 % de la promotion 2016. Du lot, on identifie neuf choix originaires du Québec, en comptant Vincent Desharnais (183e, Edmonton). Le gros défenseur de 20 ans natif de Laval évolue dans la NCAA, à Providence College.
La dernière fois que le circuit québécois avait été aussi peu affectionné, c'était en 1990. L'année où les Nordiques de Québec avaient fait d'Owen Nolan le tout premier choix amateur. Le premier Québécois repêché avait été Karl Dykhuis (Hull), au 17e rang par Chicago. Un gardien du Laser de Saint-Hyacinthe du nom de Martin Brodeur avait ensuite trouvé preneur au New Jersey, 20e.
La LNH comptait 21 clubs en 1990, mais la séance de repêchage s'étalait sur 12 rondes pour 252 choix au total. En proportion, la sélection de 1990 avait donc été pire que celle de 2016.
Le Tricolore passe son tour
On est quand même loin de la précédente visite estivale de la LNH à Buffalo. En 1998, dans l'amphithéâtre qui portait alors le nom de Marine Midland Arena, pas moins de 41 joueurs de la LHJMQ ont été appelés sur scène, dont sept en première ronde. L'année de Vincent Lecavalier (1er, Tampa Bay), mais aussi d'Alex Tanguay (12e, Colorado) et d'Éric Chouinard (16e, Montréal) et Simon Gagné (22e, Philadelphie), des Remparts de Québec.
Cette fois-ci, le Canadien a suivi la tendance. Trevor Timmins n'a réclamé aucun joueur du circuit junior qui ceinture son marché. Première fois depuis 2008 que le Canadien ne s'offre pas au moins un espoir de la LHJMQ.
«Notre plan a déraillé», a confié Timmins, samedi, en expliquant que les deux choix de deuxième ronde refilés aux Blackhawks la veille afin de mettre la main sur Andrew Shaw lui ont mis des bâtons dans les roues.
Sans le nommer, Timmins n'a pas caché qu'il visait Samuel Girard, toujours disponible aux échelons 39 et 45 cédés à Stan Bowman. Le gourou du recrutement du Canadien a reconnu que ce moment du repêchage a été difficile à encaisser. «Voulez-vous me faire pleurer? Je préfère sourire», a néanmoins lancé Timmins.
En ce qui concerne le reste de la cuvée au sein des 18 clubs juniors majeurs du Québec et des Maritimes, Timmins avouait la trouver tiède. «Ce sont des phénomènes cycliques. L'an dernier avait été une bonne année pour la LHJMQ.» Avec Le Nouvelliste et La Presse Canadienne
Les joueurs de la LHJMQ repêchés
1re ronde
3. Pierre-Luc Dubois, att. Columbus (Cap-Breton)
21. Julien Gauthier, att.Caroline (Val-d'Or)
2e ronde
36. Pascal Laberge, att.Philadelphie (Victoriaville)
47. Samuel Girard, déf.Nashville (Shawinigan)
59. Evan Fitzpatrick, gar.St. Louis (Sherbrooke)
3e ronde
65. Vitaly Abramov, att.Columbus (Gatineau)
78. Frédric Allard, déf.Nashville (Chicoutimi)
79. Luke Green, déf.Winnipeg (Saint-Jean)
80. Brandon Gignac, att.New Jersey (Shawinigan)
4e ronde
113. Nathan Noël, att.Chicago (Saint-Jean)
115. Alex Dostie, att.Anaheim (Gatineau)
5e ronde
150. Manuel Wiederer, att.San Jose (Moncton)
6e ronde
171. Gabriel Fontaine, att.NY Rangers (Rouyn-Noranda)
7e ronde
206. Otto Somppi, att.Tampa Bay (Halifax)