L'arrière Chase Stewart a marqué le deuxième but des Sea Dogs de Saint-Jean, qui ont écrasé les Thunderbirds de Seattle au compte de 7-0, mardi soir.

Les Sea Dogs en demi-finale

Vingt-quatre heures après avoir subi une sévère dégelée aux mains des Otters d'Erie, les Sea Dogs de Saint-Jean ont servi la même médecine aux Thunderbirds de Seattle, qu'ils ont rossés 7-0, mardi soir, en ronde préliminaire de la Coupe Memorial.
Avec ce gain, les protégés de Danny Flynn ont mérité un premier gain en trois matchs, et se sont assurés de participer à la demi-finale du tournoi, vendredi.
Ils affronteront soit les Otters, soit les Spitfires de Windsor, le club-hôte. Les deux formations de la Ligue junior de l'Ontario, qui présentent des fiches identiques de 2-0, mettront fin au volet préliminaire, mercredi.
«Il s'agira de gros défis, peu importe l'adversaire, et ils nous l'ont montré, a noté le gardien Callum Booth. Nous avons connu des ennuis, mais ce soir, nous avons montré que nous pouvons être compétitifs.»
Pour les Thunderbirds, ce troisième revers en autant de sorties fait qu'ils sont éliminés.
Explosion de buts
Cette victoire des Sea Dogs est le résultat d'une explosion de six buts au deuxième vingt, dont cinq marqués en trois minutes et neuf secondes en deuxième moitié de période. Les Sea Dogs menaient 1-0 grâce à un but de Joe Veleno à 1:14 de la période médiane quand Chase Stewart a doublé l'avance des siens à 14:04. Mathieu Joseph l'a imité 15 secondes plus tard et Spencer Smallman a porté le score 4-0 à 14:57.
Ces trois buts ont été inscrits à l'aide de seulement cinq tirs. «Ç'aurait pu être n'importe qui, a déclaré Veleno au sujet du fait qu'il a obtenu le premier but des Sea Dogs. Ç'a mené à d'autres buts, et nous avons commencé à imposer le rythme.»
Après une brève accalmie, Cole Reginato a fait vibrer les cordages à 16:29 avant que Bokondji Imama ne mette fin à ce feu d'artifice à 17:13.
«C'est plaisant pour un gardien quand ton équipe est capable de marquer six buts dans une période. Ça enlève de la pression», a fait remarquer Booth.
Les Sea Dogs ont inscrit quatre buts contre le gardien Carl Stankowski. Rylan Toth a donné les trois autres, dont le deuxième de Veleno, tôt en troisième période.
Booth a réussi le jeu blanc en repoussant les 31 tirs des Thunderbirds.
Lundi soir, Booth avait été victime de l'explosion des Otters, concédant cinq buts en seulement 14 tirs. «Lundi fut un match très difficile sur un plan personnel. Je n'ai pas atteint les normes que je me fixe, a-t-il admis.
«C'est facile de dire qu'il s'agit de l'oublier, mais il reste toujours des traces dans votre esprit. Le fait que mes défenseurs m'ont aidé à bien voir la rondelle m'a aidé.»
Les Sea Dogs ont dirigé 28 tirs vers le filet adverse, dont la moitié en deuxième période.