Le dg Marc Fortier (photo) et l'entraîneur-chef Patrice Bosch ont écopé pour le mauvais début de saison des Sags.

Grand ménage chez les Sags: Serge Beausoleil sympathise avec Patrice Bosch

Vendredi, l'Océanic de Rimouski a marqué quatre buts sans réplique en troisième période pour vaincre les Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 5-3 et signer un huitième gain consécutif à domicile.
Après le match, Serge Beausoleil sympathisait avec son opposant Patrice Bosch, dont le congédiement a été annoncé en plein milieu du match sur Twitter. «Je suis au courant, mais je ne le crois pas encore. Personne ne mérite ça. J'apporte tout mon soutien à Patrice Bosch», a déclaré l'entraîneur-chef de l'Océanic.
C'est l'entraîneur adjoint des Sags, Patrick Gosselin, qui a rencontré la presse après la défaite. Il a répété à plusieurs reprises qu'il ne ferait aucun commentaire sur les rumeurs du congédiement de son patron. «On va parler de la game svp. On a joué un bon match de hockey. On est content des efforts, mais on aurait mérité mieux. On n'a pas les résultats qu'on aurait souhaités.»
Sa troupe menait pourtant 3-1 après 40 minutes de jeu. Frédérik Gauthier (5e), Vincent Dunn (10e), Christopher Clapperton (14e) - il a marqué le but vainqueur en avantage numérique avec 39 secondes à faire au match - et Simon Tremblay, (7e) ont toutefois fait tourner le vent de bord. «Le trio de Frédérick Gauthier a été phénoménal», a noté Beausoleil.
Samuel Morin (2e) a marqué l'autre but de l'Océanic. Laurent Dauphin, Charles Guévremont et Samuel Blier - Andrew Picco a lancé la rondelle dans son propre filet après que la rondelle eût heurté le poteau - ont répliqué pour les Sags. Après avoir accordé trois buts sur 11 tirs, Olivier Tremblay a cédé sa place à Philippe Desrosiers (11 arrêts) pour le début de la deuxième période. L'Océanic a mis Julio Billia à l'épreuve 35 fois.