Patrice Brisebois et Gerard Gallant se sont remémoré de bons souvenirs, mercredi, lors de leur intronisation au Temple de la renommée de la LHJMQ.

Gallant et Brisebois dans la LHJMQ: un passage marquant

Ils ont abandonné leurs fonctions auprès du Canadien pendant une soirée, le temps de se replonger dans les souvenirs de leurs années juniors. Même si leurs parcours respectifs ont été bien différents, Patrice Brisebois et Gerard Gallant, intronisés au Temple de la renommée de la LHJMQ à Montréal mercredi, s'entendent sur un point : leur carrière junior a été l'une des plus belles époques leur vie.
Gallant a connu deux vies dans la LHJMQ. D'abord à titre d'attaquant à Sherbrooke, à Saint-Jean et à Verdun entre 1980 et 1983; puis comme directeur général et entraîneur-chef des Sea Dogs de Saint-Jean entre 2009 et 2012.
À son arrivée dans la ligue, le natif de Summerside n'avait pas mis de temps à s'illustrer, connaissant une saison recrue de 101 points, dont 41 buts. Au fil de sa carrière, il aura autant brillé par son flair offensif que par sa robustesse, cumulant 321 points et 706 minutes de pénalité. Il a en outre remporté deux Coupes du président, avec Sherbrooke en 1982 et Verdun en 1983.
«Je n'ai que de bons souvenirs de mes trois années junior à Sherbrooke, Saint-Jean et Verdun. À chaque endroit, nous avions d'excellentes équipes. J'ai eu la chance de jouer avec de bons joueurs», a laissé entendre l'entraîneur adjoint du Canadien, qui a notamment évolué avec Pat Lafontaine à Verdun.
À ses deux titres obtenus en tant que joueur, il allait en ajouter deux autres plus tard à titre d'entraîneur-chef des formidables Sea Dogs en 2011 - saison également couronnée d'une Coupe Memorial - et en 2012. Il doit à cette dernière formation, et à ses vedettes Jonathan Huberdeau, Nathan Beaulieu et Simon Després, de posséder le meilleur pourcentage de victoires à vie pour un entraîneur-chef de la LHJMQ (,791).
«J'ai été chanceux de me retrouver à Saint-Jean comme entraîneur, où nous avions tellement de bons joueurs! Il y en a présentement cinq ou six qui jouent dans la LNH. D'être à la tête d'une équipe comme celle-là, j'ai été très chanceux», a répété Gallant, dont la philosophie était «le travail dans le plaisir».
Cette philosophie a également marqué les années juniors de Brisebois, qui se rappelle un temps où le hockey était synonyme de plaisir. «Quand on est jeune, on a un petit côté naïf. On fait ce qu'on aime sans se poser de questions. La pression n'est pas très forte : tu vas à l'école, tu gagnes un salaire de 35 $ par semaine pour jouer au hockey et tu te dis qu'il arrivera ce qui arrivera. Chez les professionnels, la pression de bien faire est nettement plus forte.»
Claude Ruel, le mentor
Le stage junior de Brisebois s'est divisé entre deux organisations : le Titan de Laval et les Voltigeurs de Drummondville, de 1987 à 1991. Auteur de 258 points en 208 matchs en carrière dans la LHJMQ, il a remporté deux Coupes du président avec Laval. Il a également remporté l'or avec le Canada au Mondial junior en 1990 et en 1991. Mais ce dont il se rappellera surtout, c'est l'oeil vigilant de Claude Ruel!
«Il a été la personne qui m'a le plus aidé. Claude Ruel a été un mentor, celui qui a cru en moi. [...] Des fois, quand il avait trouvé que je n'avais pas bien joué, il me disait : "Tu ne mérites pas de dessert ce soir." Il n'a qu'un oeil, mais on ne pouvait rien lui passer.»
Outre Gallant et Brisebois, l'ancien joueur Jean-Luc Phaneuf et l'officiel à la retraite Normand Caisse ont également fait leur entrée au Panthéon.
Les efforts de Gélinas récompensés
Le quart-arrière des Foreurs de Val-d'Or Guillaume Gélinas s'est vu décerner le trophée Émile-Bouchard du défenseur de l'année, lors du Gala des Rondelles d'or, mercredi. Originaire de Québec, il a mené tous les défenseurs de la LHJMQ avec 23 buts et 69 passes, en 67 matchs. Il a en outre conservé un différentiel de + 24. «Ça fait quatre ans que je suis dans la Ligue, alors c'est tout un honneur. Je pense qu'il y avait de bons défenseurs en nomination et d'être le gagnant, je suis vraiment content», a indiqué le produit du Blizzard du Séminaire Saint-François, au sujet de ses «rivaux» Randy Gazzola, également des Foreurs, et MacKenzie Weegar, des Mooseheads.
Malgré son petit gabarit de 5'10" et de 185 livres, Gélinas n'a jamais cessé de s'améliorer au fil des ans, devenant un défenseur complet à 20 ans. «Je joue contre les plus gros trios adverses, alors je dois me garder une petite réserve quand je me porte à l'attaque et j'ai été capable de le faire cette année. Il faut que je remette le crédit à mon partenaire à la défense, Jérémie Fraser, et tous les gars à l'attaque qui font un bon repli défensif.»
Gagnants du Galades Rondelles d'Or
Trophée Jacques-Plante(meilleure moy. individuelle chez les gardiens)
- Zachary Fucale, Halifax (2,26)
Coupe RDS(recrue de l'année)
- Nikolaj Ehlers, Halifax
Trophée Ron-Lapointe(entraîneur de l'année)
- Éric Veilleux, Baie-Comeau
Trophée Jean-Béliveau(champion compteur)
- Anthony Mantha, Val-d'Or (57 b. et 63 p. en 57 matchs)
Trophée Marcel-Robert (joueur étudiantpar excellence)
- Jérémy Grégoire, Baie-Comeau
Trophée du joueurhumanitaire etd'implication communautaire
- Carles-David Beaudoin, Drummondville
Trophée Émile-Bouchard(défenseur de l'année)
- Guillaume Gélinas, Val-d'Or (23 buts et 69 passes en67 parties, différentiel + 24)
Trophée Frank-J.-Selke (joueur le plus gentilhomme)
- Frédérick Gaudreau,Drummondville
Trophée Michael-Bossy(meilleur espoir professionnel)
- Nikolaj Ehlers, Halifax(49 buts et 55 passes en63 matchs, différentiel + 65
Trophée Maurice-Filion(directeur gérant de l'année)
- Steve Ahern, Baie-Comeau
Trophée Paul-Dumont(personnalité de l'année)
- Zachary Fucale, Halifax
Trophée Michel-Brière(joueur le plus efficace)
- Anthony Mantha, Val-d'Or
Première équipe d'étoiles
Gardien : Philippe Cadorette (Baie-Comeau)
Défenseurs : Guillaume Gélinas (Val-d'Or) et Randy Gazzola (Val-d'Or)
Centre : Jonathan Drouin (Halifax)
Ailier gauche : AnthonyDuclair (Québec)
Ailier droit : Anthony Mantha (Val-d'Or)
Équipe d'étoiles des recrues
Gardien : Callum Booth (Québec)
Défenseurs : Jérémy Roy (Sherbrooke) et NicolasMeloche (Baie-Comeau)
Centre : Alexandre Goulet (Charlottetown)
Ailier gauche : Nikolaj Ehlers (Halifax)
Ailier droit : Daniel Sprong (Charlottetown)