Nathan Gaucher et Jacob Melanson ont été les deux choix de première ronde des Remparts.

LHJMQ: les Remparts repêchent deux fois en première ronde

La veille, le directeur général des Remparts de Québec Patrick Roy disait être à la recherche d’un deuxième choix de première ronde. Il a réussi à atteindre son objectif, samedi, au repêchage 2019 de la LHJMQ. Après avoir sélectionné l’attaquant Nathan Gaucher au 8e rang, il a obtenu le 15e choix détenu par le Drakkar de Baie-Comeau pour choisir Jacob Melanson, un attaquant de puissance de la Nouvelle-Écosse.

Quand les amateurs l’ont vu se lever pour aller à rencontre du DG du Drakkar Steve Ahern après le temps d’arrêt demandé par celui-ci, ils savaient bien que quelque chose se tramait. Roy a cédé des choix de 2e et 3e rondes en 2019 et de 2e et 3e rondes en 2020 pour parler une seconde fois au premier tour.

«Je me suis toujours dit quand tu veux quelqu’un, prends-le et paie le prix pour, car en bout de ligne, si on pense que c’est le meilleur joueur, il va nous aider», commentait Roy, en se disant emballé par le déroulement du repêchage pour les Remparts.

Avec le premier choix, les Remparts ont pris l’un des plus grands joueurs de la première ronde. À 6 pieds 2 pouces, Gaucher s’alignait avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe, où il a amassé 33 points, dont 18 buts, en 42 matchs.

«On cherchait un centre droitier. On sait qu’on a Bibeau et Coxhead, mais ils vont jouer sur 20 ans et 19 ans, alors il faut protéger l’avenir. Il y a [Hugo] Audette [4e ronde] aussi, les gens vont être surpris de le voir aller. C’est un bon petit joueur de centre, il bouge bien la rondelle, brillant, intelligent. Je suis excité parce qu’on n’a pas eu de talent de même avec les Remparts dans un repêchage depuis longtemps», résumait Roy.

Gaucher se disait surpris de sa sélection. «Mais c’est une belle surprise, je suis vraiment content. J’ai joué ici au Tournoi pee-wee, en finale, et c’était incroyable d’être sur cette patinoire», confiait celui qui se décrit comme un joueur d’énergie, physique et responsable à chaque bout de la glace.

Il est le frère de Jacob Gaucher, des Foreurs. «J’aurais aimé jouer avec, mais le faire contre lui, ce sera encore mieux», ajoutait le premier choix.

Jacob Melanson

L’autre choix de première ronde des Remparts faisait aussi jaser. Il ne prenait pas de détour pour se décrire. «Je suis un attaquant en puissance qui aime marquer et frapper. J’ai un bon physique. Je pense sincèrement être en mesure de me tailler un poste avec l’équipe. C’est l’enfer, ce qui se passe. Mon agent m’avait dit qu’ils pourraient s’avancer, et quand ça discutait, c’était incroyable, je voyais 10 ans d’efforts sur le point d’être récompensé et de pouvoir réaliser mon rêve. Je suis vraiment content de porter ce chandail», notait le natif d’Amherst, en Nouvelle-Écosse.

Le produit de 5 pieds 10 pouces et 182 livres de l’équipe midget AAA de Pictou est sorti au 15e rang alors qu’il était classé 30e par la Centrale de soutien au repêchage. Roy n’a pas hésité à bouger pour lui parce que les ailiers droits sont rares.

«On savait qu’il partirait à Bathurst au choix suivant, alors c’était le prix à payer. On ne voulait pas toucher à notre choix de première ronde en 2020, mais était plus ouvert à donner des choix de deuxième et troisième rondes.»

Deuxième ronde

En deuxième ronde, les Remparts ont repêché le défenseur de Matane, Charle Truchon, et le gardien de Gatineau, Emerik Despatie. Truchon été le premier joueur du collège Notre-Dame à entendre son nom.

«Ce n’est pas important, ce qui compte, c’est d’être repêché. On se sent fier de porter ce chandail et de faire partie des Remparts. Je peux jouer dans les deux sens, je suis un bon leader, et je veux les aider à remporter un championnat», disait Truchon, qui a aussi évolué avec l’équipe du Québec aux Jeux du Canada.

«Il a joué pour Martin Laperrière aux Jeux du Canada et il a une personnalité incroyable. On pense que ce sera l’un des leaders dans notre équipe dans les années à venir», prédisait Roy, qui voit Gaucher, Melanson et Truchon percer l’alignement dès la saison prochaine.

C'est un Patrick Roy vraisemblablement heureux de ses choix qui s'est adressé aux journalistes.

+

LES REMPARTS EN BREF

- Les Remparts ont échangé le jeune gardien Kevyn Brassard (choix de 3e ronde en 2018) à Rouyn-Noranda en retour d’un choix de 3e ronde en 2020. Ils ont réclamé deux gardiens assez tôt, soit Emerik Despatie (2e ronde) et William Rousseau (5e ronde), même si ce dernier a un engagement avec l’Université d’Omaha. Il pourrait passer 48h au prochain camp d’entraînement.

- Repêché en quatrième ronde, le défenseur Adam Cordona est le petit-fils d’Yvon Lambert, l’ancien joueur du Canadien.

- En 7e ronde, les Remparts ont pris un pari avec la sélection du centre des Lions de Lac-Saint-Louis James Malatesta, qui était classé au 11e rang par le CSR. Il avait avisé les équipes de son intention d’aller jouer aux États-Unis.

- Nouveau joueur des Remparts, le centre de 20 ans Félix Bibeau a accueilli les joueurs repêchés par l’organisation. Au total, Québec a ajouté 16 noms sur sa liste.